En clôture du Games Day, hier au Palais des Sports de Roanne, les Pink Ladies affrontaient l’équipe de Feytiat. Le RBF a de nouveau subit la loi du FB87.

Quelques semaines après la lourde défaite en Haute-Vienne, sans être au complet, les Roannaises avaient devant elles un réel défi avec Feytiat. Le début du match se passe plutôt bien pour les Pink Ladies qui développent un joli jeu et mènent 25-17 après 10 minutes. C’est sans doute sur ce bon départ qu’Olivier Hirsch va pouvoir s’appuyer pour le début de la saison, à Monaco, samedi prochain. Parce qu’après, le FB87 est revenu dans la partie, à pris le large dans le troisième quart-temps et s’est imposé sans encombre 86-68.