Au lendemain de la victoire finale de l’ASVEL lors de la 22e édition du tournoi Espoirs Jeep Elite de Villerest, retrouvez ci-dessous les réactions des 6 coachs présents dans la Loire ce week-end.


Réactions Anthony Brossard (LDLC ASVEL)

“Grosse satisfaction sur l’état d’esprit des garçons ce weekend. On avait validé le tournoi avant la finale puisque j’avais eu ce que je voulais sur l’intensité et sur l’état d’esprit et finalement cela s’est confirmé lors de la finale parce que même à 5 joueurs, les gars n’ont rien lâché et ils sont allés chercher un titre. Dans un premier temps on voulait valider la première phase de préparation et après à partir du moment où on joue à l’ASVEL, il faut être compétiteur et avoir envie de gagner des titres et du coup dans un coin de nos têtes on se disait qu’il fallait gagner un titre ici et c’est mission accomplie.”

Réactions Vincent Dumestre (JDA Dijon)

“On est venus s’évaluer par rapport aux autres équipes du championnat espoir parce que jusqu’à présent on avait joué que des équipes fédérales de NM2, NM3 et derrière on est venus voir si les automatismes et le fond de jeu qu’on avait mis en place sur les premières semaines de travail ont bien été ingurgités par les joueurs. On voit qu’il y a du positif et du moins positif mais comme pour beaucoup d’équipes et je retiens que cela nous met encore plus en lumière des axes de travail. En jouant 4 matchs en 2 jours, le constat est clair pour les joueurs qui pouvaient avoir des doutes sur ce qui va et ce qui ne va pas. On va pouvoir bien finir notre préparation pour être prêts dès notre premier match de championnat. On a cette année un renouvellement plus important avec pas mal de nouveaux joueurs à intégrer à la fois dans notre système de jeu et à la fois dans notre façon de travailler et on voit que sur l’ensemble du tournoi qu’il y a encore un décalage, et c’est normal, entre les nouveaux et les anciens en termes de qualité de choses produites. Mais ce n’est pas rédhibitoire et il faut que tout cela se mette en route et on attaque la saison avec ambition mais comme toutes les autres équipes.”

Réactions Joris Mercier (Vichy-Clermont)

“Je suis très satisfait des deux matchs produits par mes garçons. En termes d’intensité, de défense, dans les duels et collectivement d’être capable d’aider les autres, d’être resserrés. On a été bons dans les attitudes et on a réussi à se projeter après en attaque donc c’est très bien. Après on a encore quelques lacunes offensivement, on a du mal à répondre techniquement à certaines choses que nous ont imposé l’adversaire. Ils ont été intenses et très agressifs notamment sur les écrans porteurs de balle mais franchement je pense qu’on fait vraiment bonne figure et c’est une vraie chance pour nous d’intégrer un tournoi comme ça avec une opposition espoirs Jeep Elite. Les garçons sont vraiment très motivés et ils prouvent qu’ils méritent de jouer face à ces joueurs-là.”

Réactions Jordan Bernard (Chorale Roanne Basket)

“On repart avec une nouvelle équipe avec 3 joueurs qui étaient avec nous la saison dernière et pas mal de U18. C’est un vrai tournoi de préparation et je trouve qu’on progresse sur plusieurs aspects. On s’est centrés sur l’état d’esprit et l’image que l’on allait essayer de mettre en place tout au long de la saison notamment défensivement. C’était plutôt intéressant contre l’ASVEL parce qu’on a progressé au fil du match. On encaisse plus de 20 points dans le premier quart-temps pour finir par n’en prendre que 64 finalement. Maintenant on va essayer de trouver un peu plus de liant en attaque. J’ai demandé aux gars de se détacher complètement du résultat et de l’enjeu. L’année dernière on avait une équipe un peu plus mature donc c’était un peu plus facile pour nous. Cette année on a une équipe jeune, en formation donc pour le moment on essaye de peaufiner les petits détails et de mettre en application ce que l’on bosse depuis maintenant 3 semaines à l’entraînement. Pour le moment je suis satisfait de mes jeunes joueurs, après il va falloir que les cadres passent un pallier.”

Réactions Michael Bur (JSF Nanterre)

“On a repris le 19 août et on avait que 3 joueurs qui jouaient en espoirs l’an dernier. On est très jeunes avec moins de 18 ans de moyenne d’âge. On a eu qu’un entraînement collectif donc le but c’était déjà d’apprendre à se connaître en dehors du terrain et puis sur le terrain prendre quelques repères, quelques automatismes. On a eu du mal les deux premiers matchs contre des équipes plus âgées, plus prêtes comme Dijon mais j’ai vu une belle progression, des belles phases collectives comme on sait faire à Nanterre. Beaucoup de jeu rapide, de passing game qui m’ont bien plu. Le championnat espoir est un championnat de formation, il n’y a pas de descente ou de montée. Cette année on va être très jeunes, on sait que ça va être dur. Il nous manque Victor Wembayama et Samuel qui est en NM1. L’essentiel c’est de former des joueurs donc on n’est pas inquiets et on va travailler, travailler, travailler.”

Réactions Ali Bouziane (Elan Chalon)

“C’était nos premiers matchs de préparation. On a commencé l’entraînement il y a 3 semaines donc on venait évaluer un peu le travail effectué. J’avais la mission en tant que coach d’évaluer les joueurs individuellement et collectivement mais aussi évaluer notre niveau par rapport aux autres équipes et le bilan c’est que l’on a beaucoup de travail. On a une équipe très jeune composée à moitié de cadets et d’espoirs première année mais c’est un beau challenge. On n’était pas à la rue sur tous les matchs mais on est encore loin de faire des bons matchs, en tout cas par rapport à ce que j’attends mais au moins on a ciblé les axes de travail mais encore une fois c’est une équipe jeune qui doit apprendre donc forcément on est en retard par rapport à d’autres équipes mais je pense que notre groupe a une marge de progression qui est plus importante que les autres équipes.”

Crédit photos : Jules Roche