Du monde professionnel à son retour pour le club des Renards Roannais, Romain Bonnefond a vécu mille vies pendant son parcours de hockeyeur.

C’est un homme très expérimenté qu’a récupéré le CHR en 2013. Romain Bonnefond n’a pas eu un itinéraire commun de sportif de haut niveau. Celui qui a grandi dans le rues de Saint-Romain-la-Motte était déjà agité à la patinoire Fontalon de Roanne où il a donné ses premiers coups de patin. Le jeune homme fait alors ses gammes sous le maillot des Renards Roannais puis rejoint les Bruleurs de Loups à Grenoble à l’âge de 16 ans. Un départ pour le haut niveau en Isère où il restera trois ans avec les équipes juniors. A 20 ans, direction l’Alsace et Strasbourg où Romain Bonnefond va faire ses premiers pas dans le monde professionnel.

Une expérience unique en Russie

Le public, en Ligue Magnus, est beaucoup plus exigent avec les joueurs et le Roannais en a fait l’expérience pendant son premier passage chez les pros. Il signe ensuite pour deux années avec Morzine, autre équipe de première division. Une continuité dans la carrière du joueur qui poursuit tranquillement sa progression avant une aventure inattendue. Alors âgé de 23 ans, le défenseur s’envole pour la Russie où il s’engage avec le club de Tver, qui évolue au troisième échelon national. Cette opportunité, pas prévue, constitue le meilleur souvenir de l’homme pendant sa carrière, l’équipe « la plus pro » pour laquelle il a joué.

Retour anticipé à Roanne

Après cette expérience enrichissante, le joueur formé au CHR est à un fil de s’engager avec Kiev (Ukraine) mais part finalement vers la Suisse et le club de Martigny. Une expérience plutôt douloureuse pour le Roannais qui ne joue pratiquement aucun match de la saison. C’est après cette saison loupée que Romain Bonnefond a l’occasion de revenir sur sa terre natale. Il rejoint les Renards Roannais en 2013 et endosse rapidement plusieurs casquettes. Directeur général du club, il est aussi entraîneur et joueur, « pour le plaisir de jouer ». Son but est clair, faire progresser et développer le Roanne Hockey pour l’amener vers le haut niveau. A Fontalon, il est entouré d’un staff qui lui permet d’être efficace sur tous les tableaux.

Objectif playoffs, ou plus ?

Après des passages compliqués, notamment à cause de problèmes financiers, le soleil semble désormais être définitivement présent dans le ciel du club roannais. Romain Bonnefond y est certainement pour beaucoup. La saison dernière, les Renards Roannais se sont hissés en demi-finale du championnat de D2 pour la première fois de leur histoire. Les Hockeyeurs Roannais n’étaient qu’à un match… de la montée en D1 ! Avec l’un des plus petits budgets de la poule, le club réalise de véritables prouesses, aidé par un état d’esprit irréprochable et un public qui se déplace en nombre à la patinoire Fontalon. Une enceinte devenue trop petite pour accueillir les supporters. Pourrait-elle aussi freiner le développement du CHR ? Une chose est certaine, c’est sur la glace que Romain Bonnefond et ses coéquipiers tenteront de faire mieux que la saison dernière.