La Chorale de Roanne entre dans la dernière ligne droite de sa préparation avant son grand retour en Jeep Elite le 21 septembre prochain à Cholet. Les Roannais s’apprêtent à disputer un match de préparation ce mercredi soir face Chalon puis un tournoi à Sablé-sur-Sarthe à la mi septembre pour peaufiner les nombreux détails restant avant d’atteindre le haut niveau des meilleures équipes du basket français.


Si l’on ne regarde que sur le plan comptable, le bilan est très mauvais pour la Chorale avec deux défaites à domicile face à la JL Bourg puis contre St Chamond. Cependant, les coéquipiers de Clément Cavallo ont montré de belles choses dans un premier temps avant de se liquéfier quelques jours plus tard. Le public de la Halle Vacheresse a pour l’instant vu une Chorale aux deux visages complètement différents lors des deux matchs de préparations disputés et c’est d’ailleurs pour cela que ce dernier le coach Laurent Pluvy a enfermés ses hommes dans le vestiaire pendant une heure après le revers face au voisin couramiaud. A trois semaines d’attaquer la saison régulière, la Chorale n’est pas prête à entrer dans le grand bain de la Jeep Elite. La faute à un manque de vécu collectif, à des automatismes encore trop peu naturels pour certains joueurs et un apport irrégulier selon les postes de jeu. Les axes de travail étaient donc très nombreux pour le staff choralien après le faux pas contre le SCBVG. Il est certain qu’au fil des séances d’entraînement et des matchs, les joueurs de cette toute nouvelle Chorale version 2019-2020 vont finir par réduire l’écart avec les équipes de première division mais le temps presse alors le recadrage collectif et individuel était semble-t-il nécessaire pour voir des guerriers à chaque rencontre comme cela a pu être le cas face à la JL Bourg, prétédant aux playoffs de Jeep Elite, les Bressans avaient été mis en difficulté par des joueurs choraliens morts de faim portés par un public qui ne demande qu’à vibrer, crier, chanter de nouveau comme ce fut le cas lors des années dorées du club.

Après ce début de pré-saison mi-figue mi-raisin, tous les yeux sont rivés sur le match de ce soir à Andrézieux-Bouthéon face à l’Elan Chalon. On attend de voir si les égos ont été piqués au vif et si une réaction aura lieu contre une équipe bourguigonne déjà bien rodée aux joutes de la Jeep Elite. Suite à cette confrontation, les Roannais iront se frotter au BCM Gravelines-Dunkerque le 13 septembre prochain puis à Nancy ou Le Portel le 14 septembre selon les résultats des demi-finales de la DLSI Cup.

Crédit photo : Jules Roche