Crédits photo : Facebook Anouck Jaubert


Après avoir remporté le Bronze aux championnats du monde en août dernier, Anouck Jaubert est encore montée sur la troisième marche du podium à Edimbourg à l’occasion des championnats d’Europe. 

Deuxième mondiale en vitesse, la Stéphanoise a décroché la médaille de bronze ce week-end. N’étant pas certaine d’être directement qualifiée pour les Jeux depuis sa onzième place en épreuves combinées aux Mondiaux (Les 7 premières ont été qualifiées, les quotas ont descendu ce chiffre à la 10e place, une wild-card doit encore être attribuée), la grimpeuse ne sait pas si elle devra passer par un TQO pour voir Tokyo. Même si les “Europe ne semblaient pas être une priorité, cette troisième place parait surprenante compte tenu du standing de l’Iséroise. Dans un entretien accordé à nos confrères de l’Equipe, elle avoue tester “de nouvelles méthodes pour essayer de gagner beaucoup de temps, sur le long terme”. Une nouvelle technique qui pourrait expliquer cette relative performance. 

On l’a bien compris, l’objectif d’Anouck Jaubert est de décrocher une médaille l’été prochain.