Crédits photo : Jules Roche

 

Pour le premier match de Maxime Boire sur le banc de la Chorale, les Roannais viennent mourir à 4 points du leader villeurbannais. Au terme d’un match tendu, Roanne a montré de belles choses et a fait douter l’ASVEL jusqu’au coup de sifflet final. 

Le premier quart-temps est accroché. À l’image d’un Marcquise Reed on-fire (15 points), la Chorale ne se pose pas de questions. En fin de période, l’ancien joueur de NCAA rentre un shoot monstrueux avec la faute (8e), Roanne est tout proche (13-15, 10e). Malgré tout, les Lyonnais mènent les débats. Ian Miller, le seul « bleu et blanc » a montré un +/- positif (+4) tente de maintenir la tête des siens hors de l’eau (26-32, 20e). Au retour des vestiaires, les Ligériens sont galvanisés. Johndre Jefferson sort de sa boite pour revenir à hauteur (34-34, 25e). André Vacheresse commence à croire à l’exploit. Au début du dernier acte, Roanne passe en tête. C’est le moment pour Justin Carter de planter un énorme tir depuis le parking. La Chorale prend le large (59-53, 34e). À l’expérience, les hommes de Mitrovic grappillent leur retard (67-67, 38e). Dans le money-time, Edwin Jackson ne tremble pas et mets ses lancer-francs. Score final : 69-73. 

 

Plus d’infos à venir…