Après la défaite encourageante contre Monaco la semaine dernière, la Chorale devait confirmer à domicile. Les Roannais n’ont finalement jamais existé devant Gravelines.

Les visiteurs ont joué le match parfait. En place lors d’un premier quart-temps où l’avantage se creuse d’entrée, Gravelines-Dunkerque n’a pas tremblé. A la pause, l’écart était de près de 30 points (33-62). Les Choraliens n’y arrivent pas et se heurtent à une adresse insolente en face. Les hommes de Laurent Pluvy reviendront ensuite avec de meilleures intentions devant leur public. Mais l’écart est fait, Roanne ne reviendra jamais. Finalement, Gravelines s’impose largement 109-81 et confirme après son succès de la semaine dernière. Pour la Chorale, c’est un coup de massue après deux matchs encourageants.