Quand la semaine dernière elle a lu que son fils pouvait signer à Saint-Etienne, la maman de Jacky Bonnevay, né au Coteau a vite pris le téléphone. Et il a dû la décevoir un peu en lui expliquant que rien n’était fait, alors qu’elle demandait ce qu’il fallait qu’elle réponde si on la questionnait sur le sujet.

Alors, hier, la première personne qu’il a prévenue, c’est elle, et sa joie a inondé la 4G « Cela fait trente ans que j’attends ça » m’a-t-elle avoué, explique l’adjoint de Claude Puel.

Il est ensuite passé aux questions des journalistes devant lesquels il a été concis, avec une phrase choc « Je suis très content d’être là, mais ce qu’on veut, c’est que les gens soient très contents de nous. Ce sera encore mieux ».