Claude Puel a enchaîné sa première séance d’entraînement avec la conférence d’avant match, le derby: une rencontre forcément très particulière pour laquelle il va surtout accompagner ses joueurs. Le changement ce sera pour après.

Prise de contacts

« C’est une reprise douce. Il y a eu un enchaînement de matches avec des corps très sollicités. On entrera dans le vif du sujet demain avec étude de l’adversaire. Je n’ai pas voulu leur prendre la tête, je ne vais pas tout chambouler. La tactique, il en faut un minimum quand même, définir l’équipe et il y aura des petits choix, de grandes lignes à donner, les coups de pied arrêtés… »

Le derby

« C’est un match très spécial avec beaucoup d’attente, d’engouement et on va jouer contre une équipe qui a pour particularité de changer de système, qui peut faire tourner des joueurs de grande qualité et ils ont eu un jour de plus de récupération, ce qui est énorme. Nous, on a eu pas mal de petits problèmes. »

Est-ce que je laissais les joueurs se dépatouiller?

Une revanche sur l’OL?

«C’est un contexte particulier, mais je n’ai pas fait le calendrier. C’est une parenthèse. C’est une prise de fonctions sans recul, très vite réalisée, mais elle ne s’arrête pas au derby.J’ai été intronisé vendredi et là seule question était de savoir si je participais ou si je restais en tribune et laissais les joueurs se dépatouiller. Non, je suis avec eux.Je vais les accompagner, essayer de les aider. Il y a toujours des choses à apporter et, si on est dans la difficulté, je la partagerai pour essayer de ramener quelque chose ».

L’état d’esprit 

« J’ai vu une équipe solidaire à Nîmes qui a concédé des occasions mais a ramené trois points précieux. En coupe d’Europe, il y a eu plus de cohérence, d’intensité, de relations et moins de déchet technique. Il y a des petites choses qui montrent qu’ils sont en train de revenir. Il faut continuer. Je sais l’importance d’un derby. On ne peut pas être pris en défaut sur l’état d’esprit. »

Moins de pression sur les joueurs?

« Si mon arrivée enlève de la pression aux joueurs, tant mieux, mais ce n’est pas anticipé… Ils sont frais dans leur tête, j’espère qu’ils seront frais dans leurs jambes. Il y a eu peu de turnover et le niveau physique est disparate. On a un énorme handicap, mais dans un derby on oublie la fatigue et on sera prêt »

Le public

C’est le douzième homme et on en aura bien besoin. Je l’ai vu jeudi. Quand l’équipe met de l’intensité, le public est extraordinaire. C’est énorme pour les joueurs.

Pas dans la démarche de recruter Ben Arfa

Quelle équipe?

« Je n’ai pas du tout arrêté une composition d’équipe. Je profite des connaissances de mes adjoints. Je suis à la pêche aux infos mais il ne faut pas trop se perdre avec une masse d’informations parce que tout le monde veut vous en donner. C’est ce que j’ai appris à Leicester. Je verrai beaucoup de monde, mais la semaine prochaine. »

Son expérience

« C’est la deuxième fois que je prends un club en cours de saison. A Leicester, je pense avoir réalisé un très bon travail. Il y a une bonne équipe en place qui a un jeu de possession et qui part de derrière. »

Recruter un joueur? Ben Arfa?

« Je ne suis pas dans cette démarche. On verra plus tard. L’effectif est un peu déséquilibré avec beaucoup de joueurs aux mêmes postes. On regardera ça tranquillement. Il me faut d’abord connaître les joueurs. Depuis le début de saison, certains n’ont pas exprimé leur potentiel ».

Didier Bigard