Sera-t-il titulaire face à Oleksandria? Arnaud Nordin a renvoyé la question vers Claude Puel qui, bien sûr n’a pas donné la composition de son équipe, mais le jeune Stéphanois frappe bel et bien à la porte. En toute quiétude et un brin de provocation quand il répond que ce troisième match de ligue Europa n’est pas encore décisif. « Le résultat sera-t-il capital? Oui et non parce qu’il restera trois rencontres ».

Une façon d’évacuer la pression sans doute car l’ambition est bien là « On veut se qualifier et aller le plus loin possible. » Modestement il admet « je peux m’améliorer «  et compte sur le nouveau coach des verts pour l’aider « On fait surtout un gros travail tactique car techniquement on a un groupe de qualité et que physiquement, on avait bien travaillé. »

Tant mieux car les Ukrainiens sont peut-être plus coriaces que certains ne l’imaginaient lors du tirage au sort de cette ligue Europa. « Il faudra être agressif dans le bon sens du terme, leur montrer que ce n’est pas si facile ici » annonce Nordin du haut de son nuage « Tous petit on rêve de ce genre  match » avant de vite revenir à la réalité, celle de Claude Puel « qui a mis les choses à plat, n’a pas peur d’aligner des jeunes, est exigeant, aime que tout le monde soit à l’heure où aille en salle de musculation pour faire son échauffement. Mais c’est normal… »

D.B.