Il aura fallu attendre la septième journée de championnat pour voir le RC Andrézieux-Bouthéon s’imposer en Fédérale 3. Un succès acquis avec la manière contre Rhône Sportif.

Cette fois, c’est la bonne pour les hommes de Clément Vidal. Dans ce duel de mal classés, le RCAB a pris le meilleur sur son adversaire devant son public au stade Roger Baudras. Quatre essais plus un de pénalité et les Andréziens remportent la rencontre 36-18 et empochent par la même occasion le point du bonus offensif. Le coach de l’équipe est revenu sur le match pour le site du club.

La journée a été très longue. Mais quand l’issue est heureuse, on oublie la fatigue, le stress. Pour en venir au match, honnêtement, nous n’avons pas fait une bonne entame. Nous avons commis beaucoup de fautes. Nous n’arrivions pas à tenir le ballon. Mais on sentait bien que chaque fois que nous parvenions à mettre du rythme, nous mettions notre adversaire en difficulté. On a eu la chance de n’encaisser que 6 points lors de ces vingt premières minutes délicates. Ensuite, les deux essais inscrits coup sur coup juste avant la mi-temps nous ont fait beaucoup de bien. Ils nous ont aidés à prendre confiance. … On a su se montrer efficaces en inscrivant cinq essais dont le dernier en première main montre notre confiance retrouvée. Cette victoire était indispensable mais rien n’est acquis. On reste à l’avant-dernière place avec 9 points et il va falloir essayer d’enchaîner à Ampuis. Mais nous ne sommes désormais qu’à cinq points de la 6e place