Crédits photo : Jules Roche

 

Pour le compte de la 8e journée, La Chorale de Roanne recevait l’équipe de Vincent Collet, la SIG de Strasbourg. À la suite d’un scénario rocambolesque, Roanne chute au buzzer 83 – 84 

Le premier quart est à l’avantage des Roannais. Adroits derrière l’arc à l’image d’Olivier Cortale (3/3), les joueurs de Maxime Boire prennent rapidement les devants (28 – 21, 10e). Dans le deuxième acte, les Choraliens poursuivent leur effort (40 – 30, 15e) mais les Strasbourgeois terminent fort avec un beau run de 7 points. À la mi-temps, les visiteurs mènent de peu (45 – 46, 20e). Le retour des vestiaires est poussif. Maladroites, les deux équipes ne scorent pas. L’écart ne bouge pas (58 – 59, 30e). Johndre Jefferson, très précieux aux rebonds (8) permet aux siens de reprendre une dernière fois les commandes (63 – 61, 33e). Grâce à Marcquise Reed et Ian Miller, les locaux comptent jusqu’à 7 longueurs d’avance. Dans une dernière minute irrespirable, les Alsaciens reviennent à 1 unité des Ligériens à 6 secondes de la fin. Justin Carter loupe un lancer et laisse espérer les champions de France 2005. Au buzzer, Trice vient crucifier Roanne. 

La chorale est toujours Lanterne Rouge et s’enlise dans les bas-fonds de la Jeep Elite