Crédit photo : asse.fr


Les Verts nous ont fait peur, nous ont fait vibrer et même parfois chavirer pendant ces dix dernières années. Nous vous proposons notre onze type de la décennie.

Cette équipe ne prend pas forcément en compte la longévité des joueurs ni leurs performances sous le maillot de l’ASSE. Ce sont simplement, selon notre rédaction, les onze meilleurs joueurs passés à Saint-Etienne depuis 2010 à leur poste.

  • Stéphane Ruffier (Gardien)

Il a tout simplement traversé pratiquement toute la décennie dans les cages de l’ASSE. Régulier, le portier des Verts aurait certainement mérité une meilleure reconnaissance, notamment chez les Bleus.

  • Benoit Trémoulinas (Défenseur)

L’international français n’a joué que douze matchs sous le maillot stéphanois, prêté par le Dynamo Kiev, mais c’est sur le papier le meilleur latéral gauche qu’ait connu Saint-Etienne depuis 2010. Le club n’est pas parvenu à le conserver pour la saison 2014-2015 même si le joueur souhaitait rester dans le Forez.

  • Loïc Perrin (Défenseur)

Peut-on honnêtement passer à côté du capitaine emblématique de l’ASSE dans ce onze de la décennie ? Bien sûr que non. Perrin est le seul stéphanois à avoir connu ces dix dernières années dans la Loire. Indétrônable.

  • William Saliba (Défenseur)

Si l’on se base sur le niveau des joueurs et non de leur période sous les couleurs stéphanoises, le jeune défenseur formé au club a légitimement sa place dans ce onze. Son assurance et sa maturité ont convaincu Arsenal, qu’il rejoindra en 2020.

  • Mathieu Debuchy (Défenseur)

Arrivé dans le Forez sous l’ère Gasset, l’ancien latéral droit de l’Equipe de France fait beaucoup de bien à l’ASSE depuis qu’il est là. Souvent buteur pour un défenseur, il se montre régulièrement à la hauteur de son statut.

  • Blaise Matuidi (Milieu de terrain)

S’il n’a joué qu’une vraie saison dans cette décennie, Blaise Matuidi est peut-être le meilleur joueur de champ que les supporters stéphanois ont connu depuis 2010. L’ancien capitaine vert a ensuite connu une suite de carrière exceptionnelle.

  • Yann M’Vila (Milieu de terrain)

Comme Debuchy, Yann M’Vila est arrivé à Sainté quand plus rien ne fonctionnait. Ancien grand espoir du football français, l’ancien joueur de Rennes a retrouvé la lumière sous le maillot Vert.

  • Rémy Cabella (Milieu de terrain)

Le choix du dernier milieu de terrain de ce onze type ne fut pas simple. Remy Cabella a atterrit dans la région stéphanoise avec un grand sourire et un talent fou. L’AS Saint-Etienne a rarement eu un numéro 10 de cette qualité lors des dix dernières années.

  • Dimitri Payet (Attaquant)

Avec 148 matchs avec les Verts, Dimitri Payet a été le grand artisan du retour du club au premier plan national et européen. Auteur de buts d’exceptions, c’est celui du 100ème derby à Lyon en 2010 que l’on retiendra comme l’un des plus marquants de la décennie.

  • Romain Hamouma (Attaquant)

Son manque de régularité aurait pu lui coûter sa place dans ce onze. Romain Hamouma, fidèle au maillot vert depuis de nombreuses années, a toujours été un élément clé de l’effectif.

  • Pierre-Emerick Aubameyang (Attaquant)

Christophe Galtier lui a fait confiance quand beaucoup l’enterraient. PEA est désormais l’un des tout meilleurs avant-centre du monde. Il a grandement participé seul titre du club depuis 2010, la Coupe de la Ligue remportée en 2013.

 

Equipe : Ruffier – Trémoulinas, Perrin, Saliba, Debuchy – M’Vila, Matuidi, Cabella – Payet, Hamouma, Aubameyang