Les hommes de Claude Puel peuvent s’en vouloir. Alors que l’on se dirigeait tout droit vers un match nul à Rennes, les stéphanois ont craqués dans les arrêts de jeu.

Cette rencontre entre les deux éliminés de l’Europa League a débuté sur de bonnes bases avec notamment une ouverture du score pour Saint-Etienne. Inefficace depuis février en Ligue 1, Diony a permit aux Verts de prendre l’avantage dans cette rencontre sur corner à la 19ème minute de jeu. Mais Rennes n’a pas sombré, les locaux sont rapidement revenu au score grâce à Del Castillo qui a très bien servi Raphinha (25e, 1-1).

La seconde mi-temps est plus douloureuse pour les stéphanois avec des rennais qui se sont montrés bien plus offensifs et plus dangereux. Bien que peu convainquant, les hommes de Claude Puel tenaient bon. On semblait alors se diriger vers un score nul mais Da Silva en a décidé autrement. Sur un corner, les Verts ont parfaitement oublié l’expérimenté défenseur de Rennes qui, tout seul, vient mettre sa tête et loger le ballon au fond des filets.

Les Verts ont craqué dans les ultimes instants de jeu. La série d’invincibilité de Claude Puel prend fin et l’ASSE manque de monter sur le podium. Après l’élimination en Coupe d’Europe et la défaite en Bretagne, les stéphanois devront se remobiliser mercredi face à Nice.

Saint-Etienne occupe la neuvième place au classement