Ancienne joueuse professionnelle, Stéphanie Forest est depuis l’année dernière la directrice de l’Engie Open d’Andrézieux-Bouthéon. Elle nous livre les secrets du tournoi qui fêtera ses dix ans en janvier 2020.

– Avec du recul, comment analysez-vous l’édition 2019 de l’Engie Open ?

S.F. : Cette année, nous avons un peu plus de temps pour s’organiser. L’année dernière, j’ai pris mon poste de directrice en septembre. C’était ma première année et je découvrais de nombreuses choses. Maintenant, je connais les bénévoles et les organisateurs, nous pouvons travailler tous ensemble. J’espère que cette édition sera aussi bien que la dernière.

– Quelles seront les nouveautés en 2020 ?

S.F. : Le village va être différent, tout comme la salle. C’est celle du club de tennis d’Andrézieux-Bouthéon et non au Palais des Sports cette fois-ci. Ce sera plus facile à remplir, nous pouvons accueillir jusqu’à 800 personnes. Toute l’animation sera concentrée sur le lieu du tournoi. On espère avoir beaucoup de monde comme chaque année.

– Comment vous investissez-vous dans ce projet ?

S.F. : Je m’occupe de faire le lien avec la Fédération Française de Tennis. J’essaye de mettre en place le maximum de choses. J’ai une relation particulière avec les joueuses, étant moi-même ancienne professionnelle. Il faut faire en sorte qu’elles aient envie de revenir. Dans la Loire, contrairement à d’autres endroits, on aime le tennis et c’est une belle particularité.

– Comptez-vous sur le renouveau du tennis féminin français pour attirer le public ?

A.J. : Oui, c’est évident. Il n’y a rien de mieux pour nous que voir les françaises gagner en Australie la Fed Cup. Si en plus, on peut avoir l’une de celles qui a gagné là-bas, ce serait super. Je suis beaucoup les joueuses françaises et j’ai bon espoir d’avoir plusieurs membres du Top 250 à Andrézieux en janvier.

– Avez-vous quelques noms à nous donner ?

A.J. : Les inscriptions ne sont pas encore faites. Les joueuses n’ont, en fin d’année, pas encore trop réfléchi à leur année 2020. Je ne peux pas m’avancer pour le moment, nous saurons début janvier qui viendra. En espérant avoir de nouveau un plateau de qualité.