Le meneur des Enfants du Forez s’est confié hier dans le Pod’42. Il est revenu sans détour sur la période délicate traversée en fin d’année 2019 par son club à Feurs.

Votre équipe a remporté un match crucial en Alsace contre Kaysersberg, il ne fallait pas se louper samedi ?

W.M. : “Oui en effet. C’était le match de la mort, crucial pour le maintien en NM1. C’était un match difficile, ce n’est jamais simple d’aller jouer là-bas. Il y a des paniers bizarres. Ils ont fait un gros recrutement mais on a su rester soudés et faire un très bon match.”

Feurs se dirige vers les playdown, ces deux victoires contre Kaysersberg seront importantes ?

W.M. : “Oui c’est bien ça. C’est très important on les met derrière nous avant la deuxième phase du championnat. Il faut encore faire le travail pour mettre d’autres équipes derrière.”

Pour écouter l’entretien :