Claude Puel a analysé la défaite à Metz avec son staff avant d’en livrer un debriefing à ses joueurs. Forcément sévère. “On a donné le bâton pour se faire battre”

On ne peut pas descendre en dessous d’un certain niveau de jeu. A Metz, c’était un match insuffisant. On a donné le bâton pour se faire battre. Il faut se montrer plus concentré, plus agressifs, s’appliquer, jouer à fond parce qu’on n’a pas beaucoup de marge.

Marseille et les objectifs

Marseille, c’est Marseille et le deuxième du championnat. La concentration et la motivation viennent d’elles même. Je reste très pragmatique. On est quinzième. Si on ne regarde pas en haut, ce n’est pas par manque d’ambitions. On ne peut avoir ni ambition ni suffisance. On doit cravacher, il n’y a pas d’autres ressources. On fera le bilan en fin de saison. On est concentré sur les matches On en a gagné trois en se battant et Metz est un rappel à l’ordre qui fait mal.

Le debriefing

On essaie d’être très réaliste, il est important de partager l’analyse. On a parlé du match avec le staff et fait le retour avec le groupe pour que tous soient bien conscients de leur prestation. Il n’y a pas d’équivoque.

Maçon… et Kolodziejczak

Maçon arrive. Il a un potentiel intéressant. Il a pas mal d’atouts pour jouer latéral par la suite, mais c’est sa première saison à ce poste. Peut-il opérer à gauche? Qu’il joue déjà à droite. Pour Kolodziejczak, je n’ai aucun commentaire…