Après trois défaites consécutives en Jeep Elite, la Chorale de Roanne a frappé fort dans la course au maintien en dominant Boulogne-Levallois, quatrième du championnat.

Dans une Halle Vacheresse encore bien garnie, les joueurs de Jean-Denys Choulet ont livré une prestation aboutie. Tout avait bien démarré pour les Roannais qui ont pris par le bon bout ce match crucial pour le maintien. La Chorale mène rapidement (9-2) puis se fait rattraper et même dépasser par les Métropolitans (12-14). La meilleure attaque de Jeep Elite va ensuite avoir un gros trou d’air et Roanne va en profiter pour repasser devant et creuser un premier écart (25-14). Dans une rencontre résolument offensive, ce sont les locaux qui, devant leur public, vont enflammer le match pour rentrer aux vestiaires avec… 18 points d’avance (59-41). Portés par le duo de feu Reed-Miller, la Chorale va tenir bon en deuxième période. Précis et juste sous le panier et à l’extérieur, les coéquipiers de Clément Cavallo terminent le troisième quart-temps par le bon bout (87-72). Les supporters sont conquis, Divine Myles, Olivier Cortale et Steeve Ho-You-Fat s’affirment. Tout le monde participe à la fête, même le jeune Meité à qui l’on donne du temps de jeu. Comme souvent depuis l’arrivée de Jean-Denys Choulet, la Chorale de Roanne offre un récital à domicile et, malgré un retour des visiteurs en fin de rencontre, s’impose finalement 116-108. Une belle satisfaction mais aussi, espérons, un match référence avant les dix dernières rencontres à disputer pour décrocher un maintien encore loin d’être acquis.

 

Crédit photo : Charles Perrier