Après une saison en demi-teinte, le jeune pensionnaire du Saint-Etienne BMX a participé aux derniers Mondiaux sans complexe et a ramené dans le Forez une médaille d’or inespérée.

Comment as-tu abordé ces Championnats du Monde ?

« J’avais gagné le titre ces trois dernières années, dans la catégorie en dessous. Pour ma première avec les juniors, je ne suis pas arrivé dans les meilleures conditions. J’ai réalisé une année très moyenne avec des déceptions en Championnat de France et d’Europe. Je n’avais plus aucun espoir de remporter un titre ou de faire une finale. »

Sans être en forme, tu remportes le titre…

« Je me suis entraîné avant avec l’Equipe de France. Pour le coup, n’ayant rien à perdre, j’y suis allé sans aucun stress. Je fais de bons essais, je commençais à avoir des bons temps. Au fur et à mesure, je prends conscience qu’il y a quelque chose à faire. En quart de finale, je tombe dans une course très compliquée avec de gros pilote. »

Tu termine deuxième en quarts de finale, comment cela se passe après ?

« C’est une bonne deuxième place qui me donne accès aux demi-finales où je retrouve les favoris au titre. Je gagne cette course devant eux et j’étais vraiment très heureux. J’ai dit à mes proches que j’allais remporter le titre. Je le sentais vraiment bien, je n’ai pas eu peur du tout, peut-être pour la première fois de ma vie j’étais sûr de moi. »

Ce titre t’as apporté des choses par la suite ?

« Je sais que j’ai ma place en Equipe de France Juniors. Je vais rapidement quitter cette catégorie pour tenter ma chance avec les pilotes élites. Ce titre peut m’ouvrir les portes à de nouveaux contrats et de nouveaux sponsors. »

Quels sont tes objectifs à l’avenir ?

« Je suis actuellement en sport-étude à Saint-Etienne avec des horaires aménagées pour pouvoir allier l’école et ma passion. Je suis complètement tourné vers les Jeux Olympiques 2024. Je travaille complètement pour ça, c’est le plus gros objectif de ma carrière. Il faut que je sois le meilleur, je ne veux pas participer mais gagner. »

Crédit Photo : Faith Race