Avec une équipe engagée en National 2, l’Entente Saint-Chamond Volley est le meilleur club de la Loire. En se structurant de plus en plus, il souhaite désormais passer un cap.

Saint-Chamond attend un retour dans l’élite du volleyball national depuis 2013. Jonathan Bouzagheti, entraîneur de l’équipe première féminine depuis deux ans, a pour mission de faire remonter le club en Pro B. Un objectif difficile mais pas inatteignable puisque la saison dernière, l’Entente a échoué lors de la toute dernière journée contre Monaco. Depuis, tout roule pour les Couramiaudes qui sont en tête de leur championnat de NF2 et qui vont lutter jusqu’au bout pour la montée. « Notre particularité c’est que nous avons près de 50 % de l’équipe qui est issue de notre formation » explique l’entraîneur de l’équipe. Des joueuses locales associées à des étrangères (deux Bulgares et une Australienne) qui donne un collectif semi-professionnel avec des ambitions.

Outre la vitrine du club avec la NF2, c’est toute une formation que souhaite développer l’Entente Saint-Chamond. « Nous lançons un nouveau projet de développement pour les jeunes, pour construire l’équipe seniors de demain ». Les équipes jeunes de l’association ont obtenu de très bons résultats ces dernières années. En collaboration avec la mairie de Saint-Chamond, qui s’investit dans le volleyball, toutes les branches sportives peuvent être développées. Une équipe masculine en construction, avec de nombreux jeunes, a également pour objectif de monter en division régionale prochainement. L’Entente Saint-Chamond a de beaux jours devant lui et pourrait voir son rayonnement monter d’un cran dès le mois de mai, en cas de montée en Elite avec les seniors féminines.


Jonathan Bouzagheti : « Pour faire connaître, il faut faire pratiquer »

« La France a organisé l’année dernière les Championnats d’Europe de volley. C’est un événement qui aurait dû aider les clubs locaux mais ce ne fût pas le cas, sans doute à cause d’un manque de médiatisation. On a un gros problème de communication au niveau de la Fédération. Le vrai impact, on espère l’avoir à l’occasion des Jeux Olympiques si les Bleus se qualifient car c’est une compétition planétaire qui touche tout le monde. Ce qui est dur, pour la plupart des sports, c’est de les faire connaître. Pour cela, il faut les faire pratiquer et nous avons récupéré une personne qui est chargée de faire des animations dans les écoles pour développer notre discipline autour de Saint-Chamond. »


La mairie très impliquée

Si les municipalités ont souvent un rôle dans le fonctionnement des clubs, le club de volleyball de Saint-Chamond peut compter sur sa mairie. Une bonne entente qui permet à l’association de pouvoir s’engager à organiser de beaux événements sur son territoire et de promouvoir au mieux sa discipline auprès des jeunes. La commune a également la chance d’avoir de nombreux clubs de haut niveau dans plusieurs sports différents (basket, handball, etc…)