C’est officiel depuis quelques jours, le championnat de NF1 ne reprendra pas. Une saison blanche, sans montée ni descente qui aura des conséquences lourdes.

Pour Olivier Hirsch, entraîneur du Roannais Basket Féminin, cette décision était prévisible. “Le fait de stopper les championnats n’est pas une surprise. On s’y attendait. Par contre je n’aimerai pas être à la place des coachs comme celui de Feytiat“. Dans sa poule, le RBF a eu à faire à un OVNI, Feytiat, qui était premier avec 18 victoires en… 18 matchs ! “Saison blanche sans montée ni descente je pense que l’on pouvait mieux faire. Pour certains clubs qui étaient voués à descendre, cette décision arrive comme un miracle, à l’inverse les clubs qui pensait monter, vivent un cauchemar“. Il est encore trop tôt pour donner les conséquences économiques de l’arrêt du championnat.