La Fédération Française de Baskeball a décidé d’acter pour une saison blanche. Une décision très lourde de conséquences, notamment pour les plus petits clubs.

Le Roanne Basket Centre Ville évolue en division pré-régionale. Avant l’arrêt des championnat, l’équipe première avait déjà acté sa montée en RM3 en dominant sa poule. Mais la décision de la FFBB a anéanti tous les espoirs du club, et notamment ceux du coach Hakim Sebia. “Nous avons un groupe jeune que je forme depuis plusieurs années. Nous avions notre billet vers la RM3. La FFBB a pris la décision qui lui semblait la plus juste et je la comprend. Pourtant, je ne l’accepte pas pour un problème d’équité. On nous dit d’avoir des perspectives mais on nous refuse la montée“.

Parmi les autres possibilités de la Fédération, celle de se concentrer uniquement sur les montées et les descentes. “Il y avait d’autres possibilités comme des barrages en période estivale si on nous autorise à ressortir. Cette décision nous tue, elle tue des clubs comme le notre“. Les conséquences économiques et humaines vont être lourdes pour les clubs amateurs. “Quand on monte, la ville nous aide plus, les partenaires sont plus nombreux, tout se suit. Là, on ne va pas monter non pas parce qu’on ne le mérite pas mais parce qu’on nous l’impose. C’est valable pour notre club mais aussi pour beaucoup d’autres“. Malgré la décision, il n’est pas impossible que les choses puissent tout de même changer. “On espère être repêchés en RM3. Je pense qu’on le mérite. Si ce n’est pas le cas, beaucoup de personnes au sein du club vont se décourager, à commencer par moi“.