Alors que les championnats sportifs sont suspendus ou arrêtés, que les Français sont confinés chez eux, certains “héros du quotidien” continuent de travailler au service de la nation. C’est le cas de Manon Sinico, joueuse du Roannais Basket Féminin, qui est mobilisée à la Clinique du Renaison à cause de la pandémie du COVID-19.

C’est son match le plus important de l’année. Manon Sinico, comme tout le personnel hospitalier et médical, fait de très grosses journées actuellement. “Après avoir été au chômage partiel pendant une dizaine de jours, on m’a appelée pour aller aider à la Clinique. Je n’avais pas la crainte de ramener le virus à la maison et surtout j’avais envie d’être là-bas“. Malgré la situation compliquée, la joueuse du RBF garde le positif. “L’avantage à Roanne c’est qu’il y a une bonne entente et une belle collaboration entre l’Hôpital et la Clinique. Même si nous n’étions pas préparés, nous faisons au mieux quotidiennement pour que cela se calme le plus rapidement possible“. Les Roannais comme le reste de la France entament leur sixième semaine de confinement. Celui-ci aurait permis de ralentir l’épidémie. “Le confinement a fait du bien et il est impératif de continuer à le respecter“. Chaque soir, à 20 heures, les citoyens sont à leur fenêtre pour applaudir le personnel soignant. “Nous sommes très touchés évidemment. C’est un peu ce qui nous permet d’y retourner tous les jours même si nous ne savons pas comment cela va s’arrêter“.

Sportivement, et même si c’est loin d’être la priorité, Manon Sinico ne reprendra pas les chemins des terrains cette saison. Celle-ci a été arrêtée et annulée par la FFBB. “C’est beaucoup plus raisonnable. Même si la priorité est à la santé, je comprends que cela soit très difficile à avaler pour les équipes qui avaient beaucoup de choses à jouer comme Feytiat par exemple qui était invaincu dans notre poule et qui ne montera pas. Nous (le RBF), nous étions sur une belle période depuis décembre et nous aurions mérité de continuer à progresser“. Joueuse très engagée dans son travail à la Clinique, la native de Guilherand-Granges ne veut pas arrêter sa carrière. Elle vient de rempiler pour une saison supplémentaire à Roanne, où elle a très bien été accueillie. “Les Roannais ont été très cool avec moi. J’ai trouvé du travail tout de suite ici et je voudrais terminer ma carrière en remplissant l’objectif qui est celui du RBF“. Autrement dit, Manon Sinico vise la montée avec le Roannais Basket Féminin la saison prochaine mais avant, elle dispute et gagnera à coup sûr le match le plus important de 2020 face au Coronavirus.