Ils sont quatre. Quatre à briguer les plus beaux podiums dans leur discipline à l’avenir. Dans des sports peu médiatisés, ils mettent tout de leur côté pour tenter de lancer leur carrière de haut niveau.

Lili-Rose Berthelot, Louis Pradel, Sabin Coupat et Tatyan Lui-Hin-Tsan sont tous de grands espoirs sportifs du département de la Loire. Ils pratiquent la natation, l’escrime, le ski de fond ou le BMX, ont tous moins de 20 ans et rêvent de vivre de leur passion. Pas évident quand on n’est pas sous le feu des projecteurs. « C’est sûr que si notre sport était plus médiatisé, ce serait plus simple pour trouver des financements » admet Sabin Coupat, sélectionné aux Championnats du Monde Juniors de ski de fond en 2020. « Le point fort de ce manque de reconnaissance, c’est que ça rend notre discipline vraie et sincère, je la pratique par passion » explique Lili-Rose Berthelot (AS Roanne Natation).

Concilier l’école et le sport

Si les différentes fédérations tentent d’aider ces jeunes sportifs, ils doivent subvenir à leurs besoins souvent par eux-mêmes. C’est pour cela qu’ils travaillent très dur pour atteindre leurs objectifs. Tatyan Lui-Hin-Tsan a remporté trois titres de Champion du Monde de BMX chez les jeunes. A l’âge de 14 ans, il a quitté son île de la Réunion pour atterrir à Saint-Etienne. « Je me réveille tous les jours en étant heureux de ce que je fais. Je sais que vivre de mon sport est très compliqué. Il faut que je sois parmi les meilleurs et je compte bien y arriver ». Malgré leur jeune âge, ces quatre athlètes ont dû se forger un mental d’acier pour avoir ne serait-ce que l’espoir d’arriver au sommet. « Quand on est en compétition, le retour à l’école est souvent compliqué. Il faut savoir tout gérer et mener notre vie d’adolescent en acceptant les sacrifices que cela implique » réagit Louis Pradel, 14 ans et qui a déjà participé à plusieurs compétitions internationales de fleuret (escrime).

Pas la même vie que les autres enfants

Les sacrifices personnels sont plus ou moins bien vécus par les jeunes qui rêvent d’être professionnels. Pas de soirée entre amis, ni de sortie ou très peu, et un engagement total à l’entraînement pour être le plus efficace possible lors des compétitions. « Même quand on pense à ce que font les personnes de notre âge, il faut se dire que le travail nous rend plus fort. J’aime ce que je fais et cela ne me pèse pas plus que ça au quotidien » relativise Sabin Coupat. Tous ont le même horizon et le même objectif, qui est le but ultime pour chaque sportif : les Jeux Olympiques. Sur ce sujet-là, ils sont unanimes. « Les Jeux de 2024 à Paris, c’est mon objectif » dit Lili-Rose Berthelot. « Cette compétition nous offre une visibilité unique et ce serait une vraie chance d’y participer » affirme Louis Pradel. « Je pense chaque jour à la médaille d’or que je souhaite mettre autour de mon cou en 2024 » admet Tatyan Lui-Hin-Tsan.

Tous tournés vers les Jeux Olympiques

L’événement a lieu dans quatre ans à domicile, en France. C’est l’occasion d’une vie pour briller devant ses proches. La famille, justement, qui tient un rôle fondamental dans la progression des futurs athlètes de haut niveau. « Quand on est loin de chez soi, c’est très important de toujours garder contact avec eux, ne serait-ce que pour garder un équilibre » tempère Sabin Coupat. Tatyan était tout seul en famille d’accueil quand il est arrivé dans le Forez. « L’arrivée de mes parents en Métropole par la suite m’a beaucoup aidé dans mon parcours ». Même discours pour Lili-Rose. « Le contact avec les proches est indispensable. Nous sommes très soudés et c’est indispensable pour moi ». « Leur soutien permet de nous aiguiller. Si tu n’as pas de repère sur lequel t’appuyer à mon âge, c’est très compliqué » explique Louis. Quoi qu’il en soit, ces quatre sportifs écriront à coup sûr l’histoire de leur sport dans la Loire. Tous fiers d’être ligériens, espérons qu’ils fassent briller les couleurs de notre département et celles de la France tout en haut des podiums mondiaux et olympiques à l’avenir.


Fiches d’identités


Nom : Sabin Coupat
Âge : 19 ans
Sport : Ski de fond
Club : Bessat Sport d’Hiver
Temps de pratique/semaine : 16 heures
Palmarès : 3 victoires en Coupe de France, 3 podiums en Coupe de France, Participation au Circuit Coupe d’Europe avec l’Equipe de France et Sélectionné aux Championnats du Monde Juniors 2020


Nom : Lili-Rose Berthelot
Âge : 15 ans
Sport : Natation
Club : AS Roanne Natation
Temps de pratique/semaine : 20 heures
Palmarès : Vice-Championne de France Espoirs du 100 mètres papillon, médaillée de bronze aux Championnats de France Espoirs au 200 mètres papillon, classée 8ème meilleure performance de tous les temps sur 100 mètres papillon (catégorie 15 ans)


Nom : Louis Pradel
Âge : 14 ans
Sport : Escrime
Club : Académie d’Escrime du Roannais
Temps de pratique/semaine : 16 heures
Palmarès : Participation aux quatre Coupe du Monde sélectives, médaillé de bronze par équipe aux Championnats de France Minimes, médaillé de bronze aux Jeux Méditerranéens


Nom : Tatyan Lui-Hin-Tsan
Âge : 17 ans
Sport : BMX
Club : Saint-Etienne BMX
Temps de pratique/semaine : 20 heures
Palmarès : Cinq fois Champion de France (8 et moins, minimes 2 fois, cadets 2 fois), trois fois Champion d’Europe (14 ans, 15 ans et 16 ans) et trois fois Champion du Monde (15 ans, 16 ans et juniors)