Au travers d’une interview de Didier Retière, DTN du rugby français, le Fédération française de rugby a ouvert la voie au baby rugby. Une section peu répandue dans la Loire et en France en général.

Le RCAB a notamment ouvert une section baby rugby au sein de son club. Une réussite. Si le club andrézien n’est pas seul, il y en a encore trop peu au goût de Didier Retière.

Le DTN a insisté d’abord sur l’attente réelle autour de la section baby rugby sur le site de la FFR : “Il y a une vraie attente ! Dans le développement des enfants aujourd’hui, l’activité sportive prend de plus en plus de place. C’est une tranche d’âge où il y a beaucoup de demandes et peu de sports répondent à cela. C’est important que la Fédération soit présente sur ce secteur. Nous avons beaucoup de parents qui ont des enfants très actifs et qui sont demandeurs de sollicitations. Nous avons donc mis en place cette réponse adaptée. Ce n’est pas de la garderie, ni du rugby au sens où on l’entend, c’est de l’activité physique, de la motricité, des choses essentielles pour pratiquer le rugby plus tard dans de bonnes conditions.

Une pratique du rugby adaptée qui pourrait aider au développement de l’enfant. La FFR souhaiterait agir là où peu de fédérations se sont focalisés, les enfants de 3 à 5 ans.

L’objectif de la Fédération est de proposer un rugby plus large, adapté à tous et pratiqué par des personnes de tout âges. Une démarche qui s’inscrit dans l’idée du “club du XXIe siècle”.

 

Pour retrouver l’interview entière de Didier Retière : ici