Après avoir disposé du GFA Rumilly  sur le score de 4 buts à 1, l’ASSE a répété son tarif face à une équipe beaucoup plus importante et qui s’est beaucoup renforcé durant le mercato : l’OGC Nice.

Dans un Geoffroy-Guichard vide, les Verts ont donc reçu les futur outsiders Niçois dans le cadre de leur deuxième match de préparation. Une rencontre sans grande importance mais qui a été globalement maîtrisée par les Verts et l’essentiel est là.

Malgré une ouverture du score niçoise, les stéphanois se sont bien repris. La nouvelle recrue Jean-Philippe Krasso égalise à la suite d’un bon mouvement des Verts. 1-1 à la mi-temps, le match est de bonne facture pour l’instant.

C’est en seconde période que les Verts frapperont fort. 3 buts en dix minutes dont deux de Charles Abi et un d’Yvann Maçon, son premier en Vert. L’équipe joue bien et gardera ce score jusqu’à la fin.

L’analyse

Ce qu’il faut retenir de ce match amical de préparation est la présence des jeunes. Voilà quelques années que les jeunes produits de la formation stéphanoise ne se sont pas exprimés à l’exception de quelques uns (Saliba, Fofana). En les mettant en avant lors de ces matchs sans enjeu, Claude Puel semble déjà avoir pris la décision de les intégrer très rapidement à l’équipe première.

Lors du premier match face à Rumilly, plusieurs jeunes comme Moueffek et Rivera s’étaient particulièrement illustrés. Si le premier n’était pas présent sur la feuille de match, Rivera, Maçon, Abi et Gourna-Douath ont brillé face à une équipe de Ligue 1. Une grande satisfaction donc, la patte Puel semble prendre auprès de la jeunesse.

Il ne faut également pas laisser de côté les bonnes performances des anciens. Debuchy et Bouanga (1 passe décisive) ont fait un très bon match. Hamouma et Khazri ont également bien pris le relais en seconde mi-temps. Ce serait peut-être présomptueux, mais un équilibre est en train de se former entre jeunes et anciens. Un équilibre harmonieux qu’il conviendra de garder pour l’ASSE afin de réaliser une bonne saison.