Crédit photo : CBR

Le Club de Badminton de Roanne a, comme tous les autres clubs sportifs de la Loire, été touché par la pandémie de Covid-19. Maintenant que le confinement a été levé, tout aurait du revenir à la normale… Ou presque.

Que faire quand on ne peut plus s’entraîner dans son gymnase ? C’est la question que se sont posé les dirigeants du CBR. La réponse a été inventive et montre une manière alternative de s’entraîner.

Kévin Forestier, entraîneur et salarié du CBR organise depuis la mi-juin, des séances en extérieur tous les soirs de semaine qui remplacent les entraînements normaux en intérieur. Il s’agit du crossminton, un jeu très similaire au badminton mais qui s’adapte aux contraintes extérieures.

L’entraîneur roannais nous a parlé de cette pratique : “Là où le badminton pêche en extérieur, c’est que les volants sont très légers et donc sensibles au vent. Le crossminton utilisent des raquettes plus lourdes, entre celles du squash et du badminton. Le volant est également plus lourd et moins sensible au vent.

Une alternative qui vient du fait que la mairie de Roanne a refusé l’ouverture des gymnases après la fin du confinement. Elle a cependant permis cette alternative en permettant au club de s’installer sur le complexe sportif Malleval jusqu’au 24 juillet, date d’arrêt des entraînements.

Le CBR retournera dans son gymnase Fontalon à partir du 24 août. En attendant, les club accueille également des novices et non adhérents dès aujourd’hui.

Pour plus d’informations : https://www.facebook.com/RoanneBadminton