2e épisode de notre série sur les meilleurs moments de sports de l’année 2019-2020 dans la Loire. Aujourd’hui, la série absolument énorme du CHR face à Morzine-Avoriaz.

Imaginez. Le CHR, qui a fini 5e de la poule B de division 2 cette année sur un bilan équilibré (8 victoires – 8 défaites) affronte en quarts de finale des playoffs le leader de sa poule, Morzine-Avoriaz qui n’a perdu que deux petits matchs depuis le début de l’année. Un “David contre Goliath” classique qui va accoucher d’une énorme performance roannaise.

Les roannais avaient battu Rouen en trois matchs lors du tour précédent alors que Morzine-Avoriaz avait atomisé Valenciennes sur le score de 17-2 en deux matchs. Autant dire que les hauts-savoyards étaient dans une forme plutôt étincelante. Pour l’instant.

Car c’est un moment incroyable qui va se produire. Alors que le CHR avait perdu ses deux confrontations en championnat cette saison-là (5-3 au match aller, 4-1 au match retour), les renards vont réaliser l’impossible, sortir le leader de la poule en seulement deux matchs.

Lors du premier match à la patinoire Fontalon, Roanne sera dominé, maltraité par Morzine qui ouvrira le score. Mais les roannais marqueront ensuite par trois fois avant de se faire peur en encaissant un nouveau but. A 3-2 pour Roanne, les renards vont encore trouver les ressources pour inscrire un nouveau point avant d’en encaisser un autre en toute fin de match. 4-3 pour Roanne, premier match et première victoire à domicile dans cette série.

A noter le doublé de Charles-Olivier Ouimet dont le dernier but décisif et les trois passes décisives de Tristan Tardif, véritable homme du match ce jour-là.

A Morzine, les roannais vont véritablement créer l’exploit. Un exploit sur le même score que le match aller. Un exploit car ils auront usé de la même formule qu’au match aller, se faire dominer mais marquer les buts qu’il faut au moment où il le faut. Les mêmes hommes s’illustreront, Mathieu Touveron ouvrira le score avant l’égalisation de Morzine. Charles-Olivier Ouimet et Nicolas Bellerose marqueront ensuite tous les deux avant que les hauts-savoyards réduisent le score.

C’est lors des secondes suivantes que le tournant du match arriva. 1 minute et 11 secondes après la réduction du score de Morzine-Avoriaz, Mathieu Touveron inscrit le quatrième but de son équipe et s’offre un doublé. Un doublé importantissime, décisif qui ouvre la voie des demi-finales au CHR. Le leader de la régulière réduira le score en fin de match mais c’est bien Clément Ginier (63 arrêts au match retour !) et ses compères qui viennent de battre l’ogre de Haute-Savoie. Une performance incroyable qui sera malheureusement arrêtée par le coronavirus alors que les roannais pouvaient clairement espérer la victoire finale.

Une double confrontation dont la Loire se souviendra longtemps.