Le Roannais Basket Féminin compte dans ses rangs Olivier Hirsch, entraîneur au passé prestigieux. Nous l’avons rencontré pour parler tactique dans le cadre du magazine Parlons Sports Loire.

 

LE SCHEMA 

“L’ATTAQUE AVEC UNE SEULE INTERIEURE”

Depuis plusieurs années, je suis vraiment porté sur l’attaque avec une seule intérieure. Elle se comporte comme une joueuse extérieure. Elle peut jouer dans la raquette, ce qui est sa qualité première, mais je lui demande d’être un relai de la meneuse. Cette joueuse doit pouvoir sortir et être aussi une bonne passeuse. Evidemment, ce sont des critères qui comptent dans le recrutement.

 

LA TACTIQUE 

“PAS PLUS DÉFENSIF QU’OFFENSIF”

Je ne suis pas plus défensif qu’offensif. J’aime bien avoir un équilibre entre les deux. Il faut défendre fort pour déclencher du jeu rapide. Nous sommes beaucoup sur des actions rapides, il faut aussi de la dureté en défense et toujours être prêt au combat. Les joueuses doivent être opérationnelles sur les deux registres. C’est sur cela que j’insiste lors des entraînements.

 

LE CHAMPIONNAT NF1

“DE PLUS EN PLUS PHYSIQUE”

Le championnat de NF1 est vraiment de plus en plus physique. Il n’y a pas forcément une grosse lecture de jeu mais c’est une nécessité d’être dans le combat. Les équipes qui n’en n’auront pas la capacité seront fatalement dans la difficulté. Il n’y aura jamais des matchs à plus de 100 points, on sera plus proche des 60 par match à cause de la grosse pression défensive.

 

LES EXEMPLES

“LA NBA, ÉVIDEMMENT”

J’aime beaucoup la NBA. Je dois dire qu’elle m’inspire beaucoup. C’est le meilleur niveau au monde. Il y a forcément des détracteurs qui disent notamment que ça ne défend pas beaucoup. Les joueurs font 80 matchs par saison, ils peuvent pas être au top tout le temps. La maîtrise des fondamentaux, l’adresse et le niveau athlétique sont incomparables au reste des championnats.