Visant au départ les Jeux de Paris en 2024, le report des J.O. en 2021 permet à Anne-Frédérique Royon, en équitation dressage, de se présenter. Accompagné par son fidèle compagnon, Quaterboy LH, la Ligérienne est prête pour le challenge.

27 août. Date du début de la compétition, avec l’épreuve individuelle pour Anne-Frédérique Royon. La cavalière de 42 ans, victime d’un accident de la route en 2004, a travaillé dur pour créer un lien avec son cheval, Quaterboy LH. Cette agrégée de philosophie possède un beau palmarès, avec un titre de championne de France para équestre de dressage, en 2013. Habituée des championnats du monde ou d’Europe, ces J.O seront ses premières, pour celle qui a déjà Paris en tête. Comme elle l’a expliqué au journal Le Progrès : “Clairement, ce n’était pas mon objectif l’année dernière, plutôt les Paralympiques 2024 à Paris. Et puis, avec la situation sanitaire, une année supplémentaire pour préparer Quaterboy LH, cela a changé la donne.” 

Anne-Frédérique Royon évoque aussi un changement mental, lié au confinement, qui lui a permis d’aborder différemment la compétition, lors d’un entretien avec Le Pays “Le monde s’est arrêté, ce qui m’a permis de travailler sur moi en m’ouvrant à la méditation et au yoga, des pratiques complètement nouvelles pour moi. Cela m’a apporté beaucoup plus de sérénité et je me suis libérée de mes peurs.” 

Pour le programme, une épreuve imposée individuelle se déroulera le 27 août, l’épreuve imposée par équipes le 28 août. Le 30 août, les meilleurs cavaliers participeront à une reprise libre en musique. Un bon moyen de se préparer pour Paris 2024, où l’occasion de décrocher une médaille inattendue au départ ? Une chose est sûre, Anne-Frédérique Royon et Quarerboy LH ne viennent pas pour faire de la figuration.

 

Photo : Anne-Frédérique Royon