Le kayakiste ardéchois est devenu en 2004 champion olympique de sa discipline à Athènes. Retour sur une compétition qui a marqué la vie du natif de Guilherand-Granges.

Être le fils d’un champion n’est jamais simple. Le père de Benoît, Claude Peschier, a remporté en 1967 le championnat du monde de kayak. Quand, en 2002, le fils a l’occasion de l’imiter lors de la même compétition organisée en France à Bourg-Saint-Maurice, la pression est énorme. Benoit Peschier ne parvient pas à imiter son paternel et réalise une saison 2003 sans aucun résultat. Son entourage va alors l’aider à remonter la pente. Il consulte même une psychologue pour essayer de comprendre ses dernières contre-performances. C’est donc remonté à bloc que le Français participe aux Jeux Olympique de 2004. Lui qui s’était montré aux yeux du grand public trois ans plus tôt en gagnant plusieurs manches de Coupe du Monde joue gros. Avec son bateau, l’Ardéchois réalise une course absolument parfaite en Grèce.

Le travail a payé à Athènes

Avec l’envie de bien naviguer et de montrer de quoi il est capable, Benoît Peschier prend la tête du classement une fois son parcours terminé. Il ne reste alors qu’un concurrent à passer, le Britannique Campbell Walsh. Après un petit moment de flottement, il peut exulter. Le kayakiste est champion olympique de sa discipline. La consécration suprême pour celui qui a travaillé dur pour revenir au plus haut niveau. Accueilli en héros à son retour d’Athènes du côté de Vallons Pont D’Arc, Benoît Peschier a continué son bonhomme de chemin après son sacre olympique. Vainqueur des championnats du monde en 2006 par équipe avec Fabien Lefèvre et Julien Billaut, il a vécu une fin de carrière un peu plus compliquée. C’est en tant que remplaçant qu’il vit les Jeux d’après, à Pékin en 2008. Cependant, l’Ardéchois s’est reconverti en entraîneur après sa carrière. Il est celui qui a mené Denis Gargaud vers le même métal que lui à Rio en 2016.

Le saviez-vous ?

Benoît Peschier est aujourd’hui entraîneur en kayak de Denis Gargaud et Boris Neveu qui ont remporté de multiples médailles depuis cinq ans. De plus, il est également diplômé d’état en tant que masseur kinésithérapeute.

Entraîneur également en or

Après sa carrière, Benoît Pescher est donc devenu entraîneur et c’est Denis Gargaud qui a pu profiter de son expérience. L’entente entre les deux hommes va les mener jusqu’au sacre olympique en 2016. Après, le kayakiste va louper de peu la qualification pour les Jeux de Tokyo, où il n’aura pas pu défendre son titre. Pour se consoler, Denis Gargaud remporte tout de même en 2021 le Championnat d’Europe et de France.

 

Cliquez ici pour lire le magazine de décembre de Parlons Sports Ardèche