Après la rencontre annulée la semaine passée face au FC Nantes, l’ABFC avait fort à faire face au Canet-en-Roussillon, concurrent direct à la montée. Un match nul 1-1, logique, au vu de la rencontre. 

Une mi-temps chacune. Canet-en-Roussillon domine la première, l’ABFC la deuxième, pour un résultat logique de 1-1  au final. Après une domination physique, les visiteurs trouvent comment faire sauter le verrou, par Mendy, à la 36ème minute. Andrézieux déjoue et n’arrive pas à appliquer leur plan de jeu, face à une équipe du Canet, en place et organisé.

Au retour des vestiaires, la tendance va s’inverser. L’ABFC va pousser, notamment sur les ailes, pour revenir dans le match. Necime Bounouar est bien placé à la réception d’un centre, à la 84ème minute, pour une égalisation méritée. Un point logique pour les hommes d’Arnaud Marcantei : “Un bon point vu la physionomie de la rencontre. Déçu de ne pas avoir appliqué le plan de jeu en première mi-temps. Le Canet nous a forcé à jouer en arrière, un sentiment mitigé, avec une meilleure 1ère mi-temps, on aurait pu prendre 3 points”.

Résultat, l’ABFC est 7ème avec 13 points, mais avec un match en retard sur leurs concurrents directs. Objectif maintenant, récupérer les joueurs blessés, et se projeter vers le 4ème tour de Coupe de France, dimanche 3 octobre, face à Sorbiers-La Talaudière.

Photo : ABFC