Nico Rosberg a dominé la feuille des temps lors des deux séances d’essais libre de la journée. Il a signé sa meilleure référence en 1:15:517 ce matin. Cet après-midi, il devance son équipier de près de 0,4s qui a réalisé un temps de 1:16:008.

La lutte Red Bull Ferrari va être intense. Les deux écuries sont désormais très proches en terme de performance. Toutefois, aujourd’hui, ce sont les Ferrari qui sont devant. Vettel est 3eme. L’écart est toujours aussi élevé ;  à savoir +0,7s. Vettel a signé le chrono de 1:16:208. Les Red Bull ne sont pas loin à +0,2s avec Verstappen devant Ricciardo en 1:16:456.

Sportivement, la hiérarchie n’a pas beaucoup évolué aujourd’hui. A noter que les Williams commence a perdre du terrain. McLaren semble réussir à se rapprocher tout doucement. Cela sera à suivre.

Mais ce sont dans les règlements que les changements sont importants. Tout d’abord, le Halo. Ce dispositif visant a sécuriser les cockpits qui devait être introduit en 2017 sera repoussé d’un an. La protection qui fait débat ne devrait voir le jour qu’en 2018.

Autre sujet qui faisait polémique, les restrictions autour des communications radio pilote-stand. Leur restriction doit être levée à partir de ce week-end. Nico Rosberg avait reçu 10 » de pénalité en Grande Bretagne pour avoir eu des consignes de son stand pour éviter une casse de sa boite de vitesse. Quant à Button, il a écopé d’un drive-through pour avoir lui aussi reçu des consignes de son stand en Hongrie. Toutefois, pour le britannique, c’était sa pédale de frein qui était bloquée. Sa communication concernant un problème de sécurité et non de performance, sa pénalité a été jugée trop sévère.

Seul le tour de formation devra être vide de toute communication radio. La FOM devra pouvoir y avoir accès en toute liberté afin que ces derniers puissent être diffusé à la télévision.

Enfin, si vous avez râlé de voir le départ du Grand Prix de Grande Bretagne derrière la voiture de sécurité, sachez que ce sera fini. En cas de pluie ou piste humide, seul deux tours derrière la safety-car seront effectués, mais un vrai départ arrêté sera donné ensuite. Il s’agira plus d’un repérage des éventuelles flaques d’eau.

LE Groupe Stratégique s’est enfin donné les moyens de fournir un meilleur spectacle pour les courses de Formule 1. On ne peut que s’en réjouir même si certains problèmes doivent toujours être résolu comme le respect et application des règles pour les drapeaux jaunes non respectés et autres défense trop dangereuses en piste.