C’est un Montbrisonnais très en colère que l’on a pu lire dans les colonnes du quotidien “L’Equipe” récemment. Hugo Grenier n’a pas reçu de wild card pour participer aux qualifications de Roland-Garros.

“Sidéré”. C’est le terme utilisé par le natif de Montbrison au moment d’évoquer son absence à Roland-Garros. Celui qui est classé à la 263e place mondiale n’a pas été convié par les organisateurs pour le tableau des qualifications du Grand Chelem. Neuf billets avaient été accordés aux Français pour les qualifs, qui se sont déroulées cette semaine à Paris.

Le joueur 25 ans se dit touché moralement par cette décision mais aussi financièrement. Quand on connaît la situation actuelle et la gratification minimum à Roland-Garros pour une participation dans le tableau final (60 000€), cette non-venue d’Hugo Grenier dans la Capitale pourrait avoir des conséquences pour la suite de sa carrière.