C’était dans l’air du temps depuis de nombreux mois. Il l’a désormais confirmé à la presse. Jean-Marie Darragon souhaite laisser la main à partir de la saison prochaine.

Le BCMF va devoir trouver une nouvelle tête pour le présider la saison prochaine. Jean-Marie Darragon compte bien passer la main à la fin de l’exercice actuel. La volonté est claire : trouver un ou une président(e) qui sera capable d’attirer de nouveaux sponsors au sein du club forezien qui a, pour rappel, le plus petit budget de la Ligue 2 Féminine de basket. L’actuel président a regretté dans les pages du Pays un manque de soutien des institutions et de candidats à sa succession. “Je suis inquiet de voir que personne ne se manifeste pour me succéder. Cela fait deux ans tout de même que j’ai annoncé mon intention de quitter la présidence et il n’y a personne à l’horizon” explique Jean-Marie Darragon. Une inquiétude légitime pour un club qui a son statut professionnel depuis six ans mais qui pourrait dans les prochains mois redémarrer à l’étage inférieur si les finances ne permettent pas un maintien en LF2. Affaire à suivre…