Juan Ignacio Ramírez, l’unique recrue de l’AS Saint-Étienne, était ce matin en conférence de presse pour parler de son arrivée. L’uruguayen, pour sa première fois hors son pays, s’est exprimé sur son état de forme et ses ambitions pour la saison.

Accompagné d’une traductrice, car il parle pour le moment seulement l’espagnol, c’est un Juan Ignacio Ramírez assez timide, qui est venu se présenter à la presse. L’occasion pour lui de revenir sur une arrivée, lors des derniers instants du mercato : “Tout s’est passé le dernier jour. Ça s’est fait vite grâce à l’aide des agents. Je suis content de cette opportunité et j’espère réussir ici”.

L’ancien attaquant du Liverpool de Montevideo, est en forme et se dit prêt à jouer : “Je me sens bien.  Je m’entraînais déjà à Liverpool et jouais. Je suis ici pour 10 mois avec comme objectif de marquer des buts pour aider le collectif. J’aime évoluer dans la surface, marquer des buts et faire plaisir aux supporters, c’est mon objectif”.

Surtout que le numéro 9 stéphanois a pu recevoir les conseils d’un ancien de la maison, en la personne de Gonzalo Bergessio : “J’ai parlé avec Bergessio, il m’a parlé du club et de la ville, tout ce qu’il m’a dit a été positif et m’a rassuré”.

Juan Ignacio Ramírez est un joueur calme, posé et discret, comme a pu le confirmer Claude Puel, en conférence de presse : “Depuis qu’il est arrivé, je sens un joueur stable et intelligent. Propre dans ses remises, il sent le jeu et ne prend pas le ballon pour aller dribbler tout le monde. Un attaquant efficace, ce qu’on recherche, mais on a conscience que c’est un nouveau joueur et qu’il faudra être patient”.

Si le tacticien nous a confirmé qu’il sera du voyage pour Montpellier, aucune indication pour l’heure, sur une potentielle titularisation ce dimanche.

Photo : Nahim Idir