En difficulté en championnat cette saison, la Chorale de Roanne avait l’occasion de relever la tête en semaine lors des 1/8e de finale de la Coupe de France contre Boulazac.

C’est une spirale négative. Si les deux derniers matchs, accrochés contre l’ASVEL et Levallois, avaient donné une lueur d’espoir aux Roannais, la cruelle défaite de ce soir risque de faire douter de nouveau l’effectif choralien. Face à Boulazac, les hommes de Maxime Boire ont pourtant lutté une nouvelle fois les yeux dans les yeux avec la formation de Jeep Elite. Devant un peu moins de 1500 personnes à la Halle Vacheresse, la Chorale a d’abord bien démarré la rencontre avant de laisser Boulazac devant à la pause (37-40). La deuxième mi-temps est un jeu du chat et de la souris entre les deux équipes qui se rendent coups pour coups. Finalement, ce sont les visiteurs qui s’imposent d’un point 83-82 et éliminent Roanne de la Coupe de France. Désormais, place au championnat pour les joueurs choraliens.

Crédit photo : Jules Roche