Cinq sites et lieux ligériens ont été retenus comme “Centres de préparation aux Jeux” (CPJ). Cette désignation peut permettre au département d’accueillir des délégations dans le cadre de leurs préparations olympiques.

Sur plus de 750 candidatures et 415 lieux retenus, la Loire  comptera cinq sites « Terres de Jeux 2024 ». Ils ont été sélectionnés pour différents critères. La qualité des infrastructures, l’accessibilité ou encore la capacité d’accueil des délégations ont su convaincre le Comité d’organisation de Paris 2024. Ces sites seront ensuite proposés aux délégations par le biais d’un catalogue et disponibles dès 2021.

Voici la liste des sites :

  • La CoPLER (Communauté de communes du pays entre Loire et Rhône) pour sa base nautique de Cordelle (aviron).
  • Feurs (basket-ball, le basket-ball fauteuil, le rugby fauteuil)
  • L’Envol stadium à Andrézieux-Bouthéon (football)
  • Le centre des Bullieux à Andrézieux-Bouthéon (tir, basket-ball, judo, athlétisme)
  • Saint-Etienne Métropole aussi appelée « centre 1 ». Derrière cette appellation se cache différents lieux. Le stade Henri-Lux (athlétisme), le complexe Séraph-Berland (gymnastique), la piste de BMX de Méons, la piscine Raymond-Sommet (natation) et, enfin, la salle des sports du Gier de Saint-Chamond (basketball et basketball fauteuil).

Ces nominations sont le reflet de la qualité sportive ligérienne et de la qualité des infrastructures qui en découle.