La rencontre de dimanche après-midi nous a laissé un beau suspense puisque l’ASSE a fini par s’imposer en terre nîmoise (0-2). Mais surtout, ce match nous a permis de suivre l’éclosion d’un jeune joueur stéphanois : Étienne Green.

L’ASSE ne s’attendait certainement pas à cela. Alors que Claude Puel, l’entraîneur des verts devait faire face à de nombreux absents pour le match de dimanche après-midi, le poste de gardien demeurait un problème majeur. Alors que le gardien habituel (Jessy Moulin) ainsi que le deuxième dans la hiérarchie (Stefan Bajic) étaient indisponibles pour le match face au Nîmes Olympique, Claude Puel n’avait d’autre choix que de titulariser pour la toute première fois en professionnel Étienne Green, 20 ans, habituel troisième gardien dans la hiérarchie en cette saison 2020/2021.

Une première rencontre de haut niveau

Alors que cette rencontre sonnait comme un tournant dans la course au maintien pour les Verts, l’annonce de la titularisation d’un gardien n’ayant joué aucun match en professionnel ne rassurait probablement pas les supporters de l’ASSE. En plus de la belle victoire acquise par l’équipe, Étienne Green a bouclé son premier match sans prendre de but, mais surtout il a stoppé un penalty décisif dans les derniers instants du match permettant a l’ASSE de ramener une victoire déterminante pour le maintien.

Stéphanois depuis ses débuts

Étienne Green, jeune gardien stéphanois, est d’autant plus fier de son match, puisqu’il est au club depuis ses 9 ans. Il a commencé le football ici, à Saint-Étienne. Débuter en ligue 1, sous les couleurs de son club formateur est un plaisir que tout jeune joueur rêverait d’accomplir. Si les absences des deux gardiens stéphanois venaient à se prolonger, Étienne Green aura sûrement l’occasion de confirmer sa grande prestation de dimanche, dans les matchs à venir…

 

Crédit photo : asse.fr