L’AS Saint-Etienne recevait ce soir le Stade Rennais pour le compte des demi-finales de la Coupe de France. Le Chaudron était garni pour encourager son équipe dans ce match crucial.

Des tifos et de la voix, les supporters de l’ASSE ont annoncé la couleur d’entrée à l’arrivée des deux équipes sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Les hommes de Claude Puel ont répondu présent en offrant un gros début de match. Le jeu proposé est différent de ce que les Verts avaient proposé lors de leurs dernières sorties. Pourtant, les multiples possibilités aux abords de la surface rennaise n’ont pas été conclues par les attaquants stéphanois. Pire, William Saliba commet une faute dans la surface, M’Baye Niang transforme le penalty et ouvre le score pour Rennes (0-1, 33′).

Les coéquipiers de Jessy Moulin ne tarderont pas à réagir. Loïs Diony au centre, Timothée Kolodziejczak dévie de la tête et égalise pour Saint-Etienne (1-1, 43′). Après ce but, les deux équipes vont se neutraliser. Stéphanois et Rennais auront quelques opportunités de marquer un second but, en vain. Le money-time arrive et met à rude épreuve les nerfs des joueurs. Les Verts auront la balle de match dans le temps additionnel avec une frappe de Debuchy, repoussée par le gardien, puis de Charles Abi, contrée par un défenseur. Finalement, le coup de grâce viendra de Ryad Boudebouz, buteur au bout du bout. Saint-Etienne s’impose 2-1 et file au Stade de France !