Alors que la jeune nageuse de l’AS Roanne Natation poursuivait son développement, l’accès interdit au bassin de la piscine de Roanne pourrait nuire à la suite de sa carrière.

Le Nauticum fermé, Lili-Rose Berthelot et son entourage ont du trouver d’autres solutions. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le quotidien actuel de la jeune roannaise n’est pas simple. Aller s’entraîner à Saint-Etienne ou encore à Villefranche-sur-Saône en étant lycéenne sur Roanne n’est pas le mélange idéal pour progresser. Lili-Rose ne peut donc s’entraîner seulement quand elle a cours en distanciel. De plus, les déplacements ont un coût et sont réalisés sur des temps d’école, ce qui n’aide pas la lycéenne à bien suivre son cursus scolaire. Les efforts consentis par la sportive roannaise ont pour but de continuer à se préparer pour les Championnats de France Juniors et Elites qui auront lieu avant l’été. Une situation compliquée pour Lili-Rose Berthelot qui, malgré tout, garde le moral et reste motivée et ambitieuse pour la suite de sa saison.