Les dirigeants de l’ ABLS (Andrézieux Bouthéon Loire Sud) sont en train de construire un effectif compétitif pour la saison prochaine.  Parmi les recrues, le jeune poste 3 Tom Hyenne (21 ans, 1m94) vient renforcer l’équipe dirigée par Laurent Pluvy. Entretien.

  • Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Tom Hyenne : ” J’ai commencé le basket à l’âge de 4 ans au Jura Salins Basket Club (JSBC). Mon père est un ancien professionnel. Ma grande sœur a commencé le basket avant moi, j’ai donc été orienté vers ce sport qui est rapidement devenu ma passion. J’ai joué pendant de longues années à Salins (39). J’ai participé aux sélections départementales et régionales. Après avoir dominé les championnats départementaux et régionaux, le JSBC nous a permis de découvrir le niveau national en faisant monter notre équipe en U15 France puis en U17 France.

A mes 15 ans, j’ai fait plusieurs détections dans les centres de formation aux alentours (Chalon-sur-Saône, Bourg-en-Bresse et Dijon) pour prendre finalement la direction de Dijon. J’ai effectué 3 saisons en U18 Élite à la JDA. Pour ma dernière saison dans cette division, j’ai eu la chance de participer aux camps fast track à l’INSEP pour l’Equipe de France de 3×3 U18. J’ai ensuite réalisé 3 saisons avec l’équipe Espoir de la JDA.

En parallèle, j’ai obtenu ma Licence en Staps après un bac S. Cette dernière saison, conjointement à l’équipe espoir, j’ai intégré l’effectif professionnel avec lequel je me suis entraîné toute l’année. J’ai même eu l’opportunité de participer à plusieurs rencontres ce qui est très enrichissant. Récemment, en fin de cursus espoir, j’ai signé un contrat avec le club d’Andrézieux.

  • Pourquoi avoir choisi Andrézieux ? Qu’est ce qui t’as le plus séduit dans le projet  ?

T.H :  J’étais à la recherche d’un club dans lequel je pourrais avoir du temps de jeu et des responsabilités. Les dirigeants d’Andrézieux se sont très rapidement intéressés à mon profil. Le projet m’a semblé très intéressant. Le club est très bien structuré, possède de belles infrastructures et montre de l’ambition. La venue de Laurent Pluvy devrait me permettre de continuer à progresser. Cela témoigne également du développement du club et de l’objectif de viser le haut du classement. La proximité avec l’université de Saint-Étienne va me permettre de poursuivre mes études en master. Globalement le projet d’Andrézieux remplissait toutes mes demandes. L’intérêt montré par Yann Jolivet et Laurent Pluvy a été le facteur qui a motivé ma décision.

  • Quel est ton objectif personnel et collectif la saison prochaine ?

T.H : D’un point de vue collectif, j’espère que le groupe va bien vivre ensemble, que l’alchimie va prendre et que nous allons performer. Comme dit précédemment, le club est ambitieux. Notre objectif idéal reste la montée en Pro B. De mon côté, mon but est de m’adapter à ce nouveau championnat. Je vais tout faire pour aider l’équipe du mieux que je peux pour atteindre les objectifs collectifs.

  • Que penses tu pouvoir apporter à l’équipe ?

T.H :  Je pense que je vais pouvoir apporter en attaque dans le drive, le tir et le jeu de passe. Je suis capable de jouer avec ou sans le ballon. Je vais m’adapter aux besoins de l’équipe et à mon rôle. Défensivement, je pense apporter de l’énergie, de la qualité dans mon placement et surtout le don de soi. D’une manière générale je vais essayer d’apporter du scoring , de la détermination et de la combativité.

  • Connais-tu déjà des joueurs de l’équipe ? 

T.H :  Je ne connais encore pas personnellement de joueur de l’équipe. J’ai déjà vu jouer Drissa Ballo à l’époque où il jouait à Dijon avant que je ne rejoigne la JDA. Je connais cependant certains joueurs de nom et je pense que l’intégration sera facile avec des joueurs intelligents et ayant de l’expérience. J’ai hâte de rencontrer tout le monde et d’apprendre à les connaître.

  • Au niveau basket, quel est jusqu’à présent ton meilleur souvenir ?

T.H :  J’ai vécu énormément de belles choses grâce au basket donc c’est difficile de choisir un seul souvenir. La 3ème  place aux championnats UNSS avec Salins en 2015 est quelque chose dont je me souviendrai longtemps car les années précédentes, nous n’arrivions pas à rivaliser avec les autres équipes. Mais cette année là, nous avions réussi à atteindre le podium. La dernière saison à Dijon aux côtés de l’équipe professionnelle restera aussi dans ma mémoire.

  • Un joueur modèle ? 

T.H : Pas vraiment de joueur modèle même si je suis fan de Michael Jordan. Son élégance, son leadership et sa domination m’ont toujours fasciné.

  • Un mot de la fin ? 

T.H : Hâte que la saison commence pour avancer tous ensemble dans cette aventure ! ”

 

Nous lui souhaitons une très bonne saison dans sa nouvelle équipe et de la réussite dans ses divers projets !