Avec les Giants de Saint-Etienne, les Black Hornets du Coteau font partie des deux clubs de football américain dans la Loire. L’écurie costelloise se distingue en s’attachant particulièrement à la formation des jeunes.

Si vous souhaitez découvrir le football américain, les Black Hornets sont là pour vous. Le club situé au Coteau a fait de la formation des jeunes son principal cheval de bataille, organisant souvent des sessions d’initiation et encourageant les néophytes à venir découvrir la discipline. “Peu importe ton gabarit, ton âge et ta condition physique, viens intégrer l’essaim costellois et faire partie de l’effectif de cette nouvelle saison !”, pouvait-on par exemple lire sur sa page Facebook en août dernier. La section junior accueille des jeunes de 14 à 19 ans, tandis que l’équipe senior s’adresse aux joueurs âgés d’au moins 20 ans. Les Black Hornets ont cependant été contraints de suspendre temporairement leurs activités à la fin de l’année 2020, en raison du contexte sanitaire.

Un entraîneur venu des Etats-Unis

En 2021, la formation costelloise espère pouvoir reprendre la compétition rapidement. Ce ne sera pas en National D3, où elle évoluait l’an dernier en compagnie des Giants de Saint-Etienne, mais un échelon en-dessous, au niveau régional, faute d’un effectif suffisamment étoffé. À partir du mois d’avril, elle devrait ainsi croiser le fer avec les Poséïdons de Cusset et la Huitième Légion de Montluçon. Loin de vivre ça comme une régression, les Black Hornets en profitent donc pour se tourner vers un public plus jeune. L’entraîneur américain Dallas Fields a d’ailleurs été missionné pour former la nouvelle génération. “Nous misons vraiment sur la formation des jeunes afin qu’ils puissent rejoindre l’équipe senior et retrouver ainsi notre place en National”, avait confié le président Fabien Brossat au Progrès en septembre 2020.

Crédit photo : Facebook Black Hornets