À la fin de sa première saison avec les Hockeyeurs Roannais, Aurélien Haaser est revenu sur le début de son aventure dans la Loire.

– Comment avez-vous vécu votre première saison à Roanne?

J’ai très bien vécu cette première saison à Roanne même si je suis arrivé un peu plus tard que les autres nouveaux joueurs. J’ai décidé de rejoindre Roanne mi-octobre et c’est un peu compliqué d’arriver dans un vestiaire alors que tout le monde se connaît déjà mais les gars m’ont vite intégré et j’ai facilement pu trouver ma place. Je me suis très vite senti bien et à l’aise, les autres joueurs ont pu le remarquer. J’aurais dû participer à la rencontre contre Vaujany mais mon transfert de licence a mis un peu plus de temps à se faire que prévu. J’ai donc accompagné les joueurs et j’ai pu voir mes coéquipiers jouer pour la première fois et passer du temps avec eux. C’est toujours des moments sympas.

– Quel moment vous a le plus marqué cette année ?

Je dirais que le moment qui m’a le plus marqué cette saison c’est la victoire en coupe de France contre Chambery. C’était une journée parfaite pour moi. Quelques heures avant la rencontre, pendant le dernier entraînement avant le match, mon transfert à été validé par mon ancien club et la Fédération Française de Hockey. Je me sentais en forme, motivé, avec l’envie de gagner et il faut le dire aussi de « prouver » à tout le monde que je pouvais apporter quelque chose à l’équipe. Nous avons gagné 5-1 contre Chambéry qui était leader de D1. Jouer dans le chaudron de Fontalon n’est jamais facile, l’ambiance est électrique, les supporters répondent présent et nous soutiennent à 200%, donc pour toutes les personnes qui nous suivent je voudrais vous dire un grand merci.

– Comment avez vous vécu l’arrêt des compétitions et comment allez vous aborder la saison prochaine pour rester en forme ?

L’arrêt des compétitions a été très dur à vivre, nous avions une équipe pour aller au bout et peut être chercher un titre de Champion de France D2. J’ai un sentiment “d’inachevé” et c’est frustrant de ne pas connaître la fin de cette belle saison avec Roanne. Je vais aborder la saison prochaine en essayant de me projeter et de me motiver, il faut oublier cette saison coupée par le Covid encore une fois et se dire que les prochains mois seront meilleurs. Nous avons eu la chance de s’entraîner jusqu’à fin février grâce à la ville de Roanne et au club. Les deux parties ont fait un boulot énorme pour nous permettre d’avoir accès à la patinoire. Maintenant que la saison officiellement terminée, je vais me préparer physiquement pour la saison prochaine en espérant faire une saison complète. Je vais aussi retrouver ma famille en Alsace pour penser à autre chose, je n’ai pas souvent le temps de rentrer donc je vais en profiter. Ce sont toujours des moments importants et plaisants.

 

Crédit photo: Dominique Bonnefond