L’ABFC jouait son huitième tour de Coupe de France face à une autre équipe de National 2, le FC Chamalières. La rencontre s’est finie aux tirs au but mais les Ligériens auraient pu éviter cette épreuve.

Le match a commencé de la plus belle des manières pour l’ABFC. Diallo ouvre le score dès la 11 ème minute du jeu. La suite de la première période va se solder par une domination stérile des Andréziens-Bouthéonnais. Dans une rencontre très intense avec énormément de duels au milieu de terrain, l’équipe ligérienne rentre aux vestiaires avec ce but d’avance.

La seconde période est une copie de la première. Les deux équipes essaient de mettre en place leurs jeux. Le terrain synthétique de Chamalières a permis aux acteurs de ce match de s’exprimer pleinement. A la 55 ème minute, Diallo a l’occasion du doublé et de faire le break, mais son tir frôle le poteau. Peu après l’heure de jeu, le FC Chamalières égalise. Ce but réveille les deux formations et l’intensité est au maximum jusqu’à la fin du temps réglementaire.

Il faut la fatidique séance de tirs aux buts pour départager les clubs. Les tireurs ne ratent pas et les gardiens sont battus à chaque fois. Pour son quatrième tireur, Romain Revelli fait confiance à son buteur du jour, Diallo. La frappe de l’attaquant ligérien s’écrase sur la barre et le rêve d’un 32 e de finale de Coupe de France s’envole. Victoire de Chamalières 5-4.

On retiendra néanmoins l’écrasante victoire (4-0) face à Villefranche lors du dernier tour. La Loire ne compte plus de participant en lice en Coupe de France.