C’est l’heure pour Parlons Sports Loire, en partenariat avec le Domaine de la Peinture, de mettre en avant le meilleur du sport dans le département en 2021. Découvrez les nommés dans les cinq catégories. Les votes auront lieu uniquement sur la page Facebook “Parlons Sports Loire” du 10 au 21 janvier. Les votes internautes comptent pour 50% du résultat final (50% restants donnés par notre rédaction).

 

Sportif de l’année 2021 (Votes sur Facebook du 14 au 21 janvier)

  • Axel Bourlon (Haltérophilie)

C’est l’année de l’ascension pour Axel Bourlon qui s’est fait un nom lors des derniers Jeux Paralympiques. En terminant deuxième à l’épreuve d’haltérophilie (-54kg), il a porté une barre à 165 kilogrammes qui a peut-être fait basculer sa vie. En fin d’année, il termine cinquième des championnats du Monde. Avant le Japon, il a remporté la Coupe du Monde à Manchester et a également obtenu un nouveau titre national en France. Une année complète.

  • Sabin Coupat (Ski de fond)

Cet espoir français du ski de fond a passé le cap en 2021. En fin d’année, il a honoré sa première sélection avec l’équipe de France A, récompense de tous les efforts effectués par le pensionnaire du Bessat Sport d’Hiver. Une année, en junior (plusieurs podiums en Coupe de France) et en équipe de France B, qui l’a amené jusqu’à la médaille internationale chez les grands, à Davos, en Coupe d’Europe. Sabin Coupat a décroché le bronze en KO sprint et l’argent en mass start.

  • Arthur Forissier (Cross-triathlon)

Athlète confirmé dans sa discipline, le Stéphanois avait besoin de repartir de l’avant cette année après l’absence de compétitions en 2020 à cause du COVID. C’est chose faite pour Arthur Forissier qui s’est imposé lors du Short Xterra en Italie avant l’été. Il a ensuite remporté le Championnat de France avant de prendre une très belle deuxième place lors des Championnats du Monde.

  • Loïc Vergnaud (Handbike)

Il a rayonné au bon moment, lors des Jeux Paralympiques. Loïc Vergnaud en rêvait, il n’a pas été déçu par son aventure japonaise. Avec trois médailles d’argent acquises sur ses trois courses disputées aux Jeux, le Roannais est revenu heureux en France. Le sportif de Renaison a ensuite remporté le titre national et a aussi glané deux belles médailles d’argent lors de la course en ligne et du contre-la-montre des Mondiaux en 2021.


 

Sportive de l’année 2021 (Votes sur Facebook du 13 au 20 janvier)

  • Mélanie De Jésus Dos Santos (Gymnastique)

La sportive n’est plus à présenter. Recordwoman du nombre de titres européens pour une gymnaste française, Mélanie De Jésus Dos Santos a gagné une médaille d’or de plus aux Europe en 2021 à Bale. Un succès devant la championne olympique en titre à la poutre. La pensionnaire du Pole Gymnique de Saint-Etienne a participé aux Jeux Olympiques et s’est hissée en finale au concours général individuel (11ème), au concours général collectif (6ème) et aux barres asymétriques (6ème).

  • Anouck Jaubert (Escalade)

2021 restera certainement à jamais gravé dans l’esprit de la Stéphanoise. Anouck Jaubert a participé aux Jeux Olympiques de Tokyo pour la première apparition de la discipline dans la compétition. Mieux, la licenciée d’Escapilade s’est hissée en finale de l’épreuve d’escalade. Elle a même terminé deuxième en vitesse, sa spécialité. Au classement général, la Stéphanoise termine à une très belle sixième place olympique et a annoncé la fin de sa carrière sportive.

  • Amanda Ngandu-Ntumba (Athlétisme)

Déjà lauréate du trophée l’année dernière, la lanceuse roannaise s’est encore affirmée au plus haut niveau français. En début d’année, elle devient championne de France élite de lancer de poids (en salle) et vice-championne de lancer de disque. Egalement médaillée d’argent en Coupe d’Europe des lancers à Split, Amanda Ngandu-Ntumba a profité de l’été pour s’offrir un nouveau titre national chez les élites au lancer de poids en réalisant sa meilleure performance personnelle (16m28).

  • Lili-Rose Berthelot (Natation)

Malgré son jeune âge (17 ans), la nageuse de l’AS Roanne Natation a tout d’une grande. Dans une année encore perturbée par la pandémie, Lili-Rose Berthelot a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés. C’est en décembre lors des Championnats de France Elites que la Roannaise s’est illustrée. Deux finales A, dont une quatrième place en 100 mètres papillon, et une qualification pour les Championnats du Monde juniors pour Lili-Rose Berthelot à Montpellier. En fin d’année, à Massy, elle remporte trois médailles d’argents aux Championnats de France Juniors.


 

Espoir de l’année 2021 (18 ans ou moins) (Votes sur Facebook du 11 au 18 janvier)

  • Sya Dembélé (Breakdance)

Futur espoir de la France pour les prochains Jeux Olympiques, où le breakdance fera son apparition, Sya Dembélé a de nouveau montré qu’il faudra compter sur elle en 2024. Elle, qui s’entraîne à Saint-Etienne avec le crew Melting Force, est devenue en 2021 vice-championne de France de breakdance. Un avenir plein de promesses s’annonce.

  • Louna Rouvidan, Brandon Barret, Théo Hilmeyer (Pétanque)

C’est la première fois depuis l’apparition de nos trophées, il y a quatre ans, qu’un trio est nommé. Il faut dire que ces trois très jeunes sportifs ont réalisé quelque chose d’unique pour le Comité de la Loire, qui attendait un titre national depuis 35 ans. Louna, Brandon et Théo, en minimes, ont remporté le titre de Champion de France à Nevers en 2021. Un exploit retentissant dans le Roannais.

  • Nina Houl (Badminton)

Elle est devenue en quelques mois l’un des plus gros espoirs de sa discipline dans le Roannais. Brillante cette année, Nina Houl a franchit un cap en 2021 en décrochant d’abord une médaille en compétition européenne puis une troisième place lors des Championnats de France jeune en double dame. Appelée en équipe de France dans sa catégorie (U15) et membre de l’équipe R1 du Club Badminton de Roanne, Nina Houl poursuit sa belle progression.

  • Liv Coupat (Ski de fond)

A l’image de son frère Sabin, Liv Coupat a également brillé sur les pistes en 2021. Membre de l’équipe de France juniors de ski de fond, la pensionnaire du Bessat Sport d’Hiver s’est illustrée lors des derniers Championnats du Monde Juniors à Vuokatti (Finlande) en terminant dans le top 30 mondial. La Ligérienne de 18 ans semble avoir franchit un cap cette saison et compte bien briller en 2022.


 

Equipe de l’année 2021 (Votes sur Facebook du 12 au 20 janvier)

  • Andrézieux-Bouthéon Football Club (Football / National 2)

Le club andrézien a des ambitions et ne manque pas de le prouver sur le terrain. Après deux saisons très compliquées liées au COVID, l’ABFC est revenu très fort en septembre en si hissant dans le haut de sa poule de National 2. Cerise sur le gâteau, les Faucons sont allés jusqu’en 32ème de finale de la Coupe de France, éliminés par Montpellier (0-1, Ligue 1).

  • Loire Nord Tennis de Table (Tennis de Table, Pro B)

L’année 2021 pour le club roannais aurait pu être parfaite si la montée avait été au rendez-vous en mai dernier. Une fin de saison en apothéose avec un groupe soudé mais qui a loupé l’accession en Pro A pour pas grand chose. Le LNTT a donc repris la route de la Pro B avec le même effectif, renforcé, et se retrouve quatrième et à l’affût au classement. Cerise sur le gâteau, deux joueurs du club ont participé aux Jeux de Tokyo (Iba Diaw et Clément Berthier).

  • Saint-Chamond Basket Vallée du Gier (Basket, Pro B)

Tout avait plutôt mal commencé pour les Couramiauds qui ont lutté pour tenter de conserver leur place en Pro B. Avec un maintien acquis de justesse, les hommes d’Alain Thinet sont repartis de l’avant et ont réalisé une première partie de saison quasiment parfaite. Leader de Pro B incontesté depuis le début de la saison, Saint-Chamond a terminé l’année avec 20 victoires toutes compétitions confondues.

  • Handball Saint-Etienne Métropole 42 (Handball, National 2)

Une envie folle de monter en National 1 et des ambitions assumées en 2021 pour les filles du HBSEM42. Le début de l’année a été marqué par le manque de compétition à cause du COVID. En septembre, pour la grande rentrée des classes, les Stéphanoises ont mis l’envie qu’il fallait pour rester invaincu en championnat. Saint-Etienne est leader et n’a pas connu le goût de la défaite en 2021.


 

Moment de l’année 2021 (Votes sur Facebook du 10 au 17 janvier)

  • Victoire d’Hugo Grenier lors de l’Open International de Roanne (Tennis)

La première édition de l’Open International de Roanne a été une vraie réussite. Le public a répondu présent et c’est le local de l’étape Hugo Grenier qui s’est imposé en finale devant près de 3000 spectateurs au Scarabée de Riorges.

  • But de Wahbi Khazri à Metz (Football)

Dans une période délicate pour l’AS Saint-Etienne, les supporters des Verts et les amateurs de football ont pu se délecter du but absolument incroyable de Wahbi Khazri depuis son propre camp (68 mètres). Un régal.

  • Succès du Bike & Troc Festival (Cyclisme)
Evènement novateur sur le site de Chalmazel, le Bike & Troc Festival a réussi le pari de réunir sportifs et curieux. Avec 650 participants sur les parcours VTT et plus de 7000 spectateurs sur les quatre jours d’événement (Saint-Etienne, Montbrison, Roanne et Chalmazel), c’est toute la Loire qui a pu profiter du Bike & Troc.
  • Premier Tour de la Loire Féminin (Cyclisme)

Parcours attendu de 240 kilomètres (réduit à cause du couvre-feu), les cyclistes ont sillonné les routes du département pour la première fois. Accessible à toutes, le Tour de la Loire Féminin a visé à promouvoir le cyclisme féminin. Les créatrices de l’événement ont déjà donné rendez-vous pour une deuxième édition, le 11 juin 2022.