Après une saison 2021-2022 de bonne facture, le Roannais Basket Féminin va très certainement viser de nouveau une place en playoffs l’année prochaine.

La période de COVID passée, les joueuses d’Olivier Hirsch commençaient la saison avec quelques certitudes et surtout avec une revenante en la personne d’Ashley Beverly Kelley. La meneuse américaine du RBF, qui a terminé MVP de la saison en NF1, a quitté cet été le club roannais. C’est donc avec un esprit différent que les dirigeants ont restructuré leur effectif. Six joueuses sont parties dans l’effectif qui a terminé à la quatrième place du classement cette saison. Outre Ashely Beverly Kelley, Pauline Stalars, Houlfat Mahouchiza, Dorcas Nganfina, Fatou N’Diaye et Ines Gribi sont parties. Des joueuses d’expérience seront néanmoins toujours dans l’effectif en septembre. La capitaine Lysa Millavet, Manon Sinon, Camille Hirigoyen, Marie Boirard et Dounya Bourahni seront toujours des Pink Ladies la saison prochaine.

Quatre recrues pour la saison prochaine

Du côté des recrues, le choix du Roannais Basket Féminin s’est porté sur quatre joueuses qui connaissent le niveau NF1. Emma Piotin, meneuse de 20 ans, jouait la saison dernière du côté de Voiron et débarque à Roanne pour la rentrée. Dans le secteur intérieur, le coach Olivier Hirsch a jeté son dévolu sur Romane Revel du BC La Tronche-Meylan (LF2). Autre gros coup réalisé par Roanne, la venue d’Alizé Girardet qui fait le court chemin depuis Montbrison, où elle jouait pour le BCMF (LF2). Enfin, la dernière recrue annoncée par le club roannais se nomme Erin Houser. A 24 ans, cette intérieure américaine a fait ses gammes aux Etats-Unis avant de tenter sa chance en Europe du côté de la Serbie.