Vous présentE

Kelvin Ray, un Stéphanois qui vit le rêve parisien

Kelvin 1

Le judoka originaire de Saint-Etienne a signé cet été avec le club du Paris Saint-Germain. Itinéraire d’un surdoué.

De Roche-la-Molière à la Capitale, il n’y a qu’un pas. Un pas de géant qui est le fruit d’un travail de l’ombre qui place désormais le jeune Kelvin Ray dans la lumière. Tout démarre très rapidement, à l’âge de 3 ans, quand le petit garçon accompagne son père qui est professeur de judo à Tarare. “J’ai tout de suite accroché » avoue-t-il. A l’époque, il ne peut pratiquer qu’une fois par semaine. Mais comme la faim vient en mangeant, le jeune stéphanois rejoint le club de Roche-la-Molière.

Une passion débordante

Dès lors, tout va s’accélérer pour Kelvin qui intègre le Pôle Espoir de Grenoble à 13 ans puis celui de Strasbourg, où il est toujours présent. Ce qui lui plaît dans le judo ? Le combat. “C’est un sport complet. Il faut s’entraîner pour progresser. J’ai toujours voulu grandir par le biais de cette discipline”. Quand son parcours l’amène jusqu’au Pole Espoir de Grenoble, il prend conscience des possibilités. “Je pouvais m’entraîner bien plus régulièrement, je faisais les meilleures compétitions régionales et je faisais des plus gros combats”. Champion AURA en benjamin puis régulièrement sur les podiums nationaux, il a récemment obtenu le titre de champion de France cadet et s’est classé à la troisième place lors des Championnats d’Europe de la catégorie et s’est hissé sur le podium lors des Mondiaux.

Le PSG pour grandir

Sa carrière est donc belle et bien lancée. Encore plus lorsque cet été, le Paris Saint-Germain s’intéresse à son profil, guidé par Khamzat Saparbaev . “Le club a contacté mon coach et nous avons discuté du projet. Un entraîneur du PSG va venir une fois par mois à Strasbourg. De plus, je vais faire plusieurs stages avec le club”. Kelvin Ray a espoir de pouvoir disputer avec Paris la Coupe d’Europe. L’élève en terminale va intégrer la catégorie junior avec la même envie de victoire. La vision à long terme sur sa carrière est déjà bien précise. “Je veux participer aux Jeux Olympiques de 2028 à Los Angeles. Depuis que je suis petit, je regarde cette compétition à la télé. C’est le graal ultime pour une carrière de sportif”. Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas pour Kelvin Ray qui a tout pour réussir.


Une année 2022 incroyable

C’est une saison qui restera très certainement gravée dans la mémoire de Kelvin Ray. Le judoka, qui vient de conclure son aventure en catégorie cadet, a été sacré Champion de France en avril, a terminé troisième lors des Championnats d’Europe, est vice-champion du monde en individuel et champion du monde par équipe.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager Twitter
Partager sur Linkdin

LAISSER UN COMMENTAIRE