Le Handball Saint-Etienne Métropole 42 s’est imposé samedi dernier contre Bron (30-15), deuxième du championnat, et poursuit sa série incroyable de 10 succès de suite. Laurent Benterki, coach de l’équipe stéphanoise, a répondu à nos questions.

Vous avez passé plusieurs semaines sans match (trêve internationale), comment avez-vous fait pour garder votre effectif au top pour ce match crucial ?

L.B. : “Je dois dire tout d’abord que cette trêve est plutôt bien tombée. Nous avons pu préparer correctement le match. En début de période, nous avons laissé une semaine de repos aux joueuses. Puis nous avons enchaîné les séances d’entraînements avec un gros bloc physique. Au vu de ce qu’on a produit ce week-end, on peut dire que ça a payé.”

Ce match, contre Bron, était très important pour la suite de la saison ? 

L.B. : “Les filles étaient conscientes de l’enjeu. Elles ont été très investies dans les séances d’entraînement. Elles ont récolté les fruits samedi. En plus, le gymnase Gachet était plein, beaucoup de licenciés étaient présents.”

Quel a été votre discours à la mi-temps, alors que le match était plutôt serré (12-9) ?

L.B. : “Mon discours était positif. On a bien joué en première mi-temps, mais nous avions un déficit au tir. Physiquement, on les a mises en difficulté et on a appuyé là où ça fait mal. Elles ont été usées mentalement. L’idée aussi, c’était de jouer au mieux jusqu’à la fin du match et ne pas galvauder les efforts malgré l’avance au tableau d’affichage. Nous savons l’importance du goal-average particulier en fin de championnat.

Comment préparez-vous l’autre grand rendez-vous de ce week-end, à Beaune (troisième) ?

L.B. : “Dès aujourd’hui nous sommes focalisés sur Beaune. Je pense que les joueuses sont suffisamment intelligentes pour se remettre au travail et se projeter sur cette rencontre. Gagner contre Bron est bien, mais ce n’est qu’une étape pour atteindre notre objectif.”

 

Photo : HBSEM42