Avant l’été, toutes les salles de sport du département ont pu rouvrir avec un protocole sanitaire encore lourd.

Quel bonheur de retrouver les adhérents”. Ces mots d’Anne-Sophie Bertrand, gérante des établissements Keep Cool de Riorges et Montbrison, en disent long sur l’attente interminable des salles de sport. 

Un protocole identique à juin 2020

Le protocole est le même que l’année dernière, après le premier confinement : plexiglas, sprays individuels, masques pour circuler à l’intérieur, gel hydroalcoolique, distanciation physique ou encore jauge au sein de l’établissement… Malgré ces mesures contraignantes, les adhérents ont répondu présent au moment de la réouverture. “Ils étaient vraiment contents de reprendre le sport. Au regard des précautions que l’on prend, ils ne comprenaient pas vraiment pourquoi nous avions fermé” poursuit Anne-Sophie Bertrand. 

Un retour à la normale possible… en 2023

Tous les adhérents que nous avons perdus pendant les huit mois de fermeture ne sont pas revenus d’un coup. Les plus assidus sont présents, mais nous estimons à un minimum de 24 mois pour retrouver le nombre d’adhérents d’avant COVID” explique Grégory Dudek, gérant des établissements roannais de l’Appart Fitness. D’autres salles de sport ont dû complètement mettre la clé sous la porte. Pourtant, l’optimisme est de mise pour les établissements ligériens qui espèrent un nouveau départ en septembre. La condition à ce renouveau est simple, que la situation sanitaire reste stable et n’impacte pas une nouvelle fois à la rentrée les salles de sport.